Nigeria: violents combats entre le groupe armé Boko Haram et l'armée à BamaUkraine : 15 soldats ukrainiens tués en 24 heures dans l'EstLe député tunisien Mohamed Ali Nasri a été agressé dans la nuit par des hommes armés dans son domicileOuverture de la session d'automne de l'APNPour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Mardi, 07 Août 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Abdelmadjid Sidi-Saïd à propos des poursuites contre le général Nezzar

“Nous ne tolérerons jamais qu’un pays étranger nous impose son orientation”

Par : K. Fawzi

Invité par Mme Louisa Hanoune à prendre la parole à l’occasion de la clôture des travaux de l’université d’été du Parti des travailleurs organisée du 3 au 6 à Blida, le secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi-Saïd, a défendu le général Khaled Nezzar.

“À travers ces poursuites, la justice suisse a  voulu porter atteinte à notre intégrité, et ce, en menaçant un ex-haut responsable algérien, et plus précisément un ancien ministre du gouvernement algérien en retraite. En tant que SG de l’UGTA, nous ne tolérerons jamais qu’un pays étranger nous impose son orientation. Notre position est ferme et non négociable”, a martelé le patron de l’UGTA après avoir rappelé   longuement la décennie noire qu’a vécue le peuple algérien. Par ailleurs, le patron de la Centrale syndicale a plaidé pour la réhabilitation de l’industrie algérienne qui, selon lui, reste le seul levier pouvant garantir la stabilité du pays. “Nous avons consacré des milliards de dollars pour importer n’importe quoi. 3 milliards de dollars ont été dépensés rien que pour les produits alimentaires sans parler de l’importation des véhicules. Ils nous ont colonisés même dans notre consommation. Il est temps de remplacer le mot made-in là-bas par made in Algeria. Si nous sommes arrivés à protéger notre politique nationale de l’ingérence, nous pouvons également sauvegarder notre économie nationale”, estime Sidi-Saïd qui a rappelé que l’UGTA a formulé deux propositions au gouvernement qui concernent 142 mesures de réhabilitation de l’industrie algérienne et 174 autres propositions concernant le pouvoir d’achat.
Il a également expliqué que l’UGTA a présenté le dossier de la réhabilitation des entreprises algériennes, qui a été pris en charge par le premier magistrat du pays. Selon lui, plus de 800 entreprises ont été réhabilitées jusqu’ici. Évoquant le code du travail, le patron de l’UGTA a indiqué qu’il est toujours en chantier.
Pour lui, c’est un dossier lourd qui nécessite même l’expertise du Bureau international du travail (BIT). Concernant la régulation du marché des produits de large consommation, Sidi-SaÏd, estime que le jour où on a décidé de fermer les galeries, on a opté pour la dérégulation du marché national. Avant de clôturer son intervention, il rappellera l’opération des points de vente que l’UGTA a organisée durant ce mois de Ramadhan et qui donné un bon écho chez le consommateur.
Enfin, la chef de file du PT,  Mme Louisa Hanoune, a indiqué que c’est Ahmed Ouyahia qui a été désigné pour présider la commission des préparations des élections locales prévues pour le mois de novembre.
Elle a conclu alors que le chef du gouvernement et ses ministres ne sont pas partants avant ce rendez-vous électoral.


K. F

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 02 SEPTEMBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos