Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Les étudiants l’ont clamé lors de leur 25e manifestation

"Nous rejetons le régime militaire"

Photo : ©Sihem BENMALEK

Des centaines d'étudiants manifestent, ce mardi, à Alger, pour la 25e fois consécutive. Ils ont entamé leur marche vers 10h30 de la Place des Martyrs, scandant  leurs slogans habituels réclamant  « une presse libre, justice indépendante », « Dawla madania machi askaria (un État civil et non militaire, ndlr) », et « Djazaïr horra dimocratia, (Algérie libre et démocratique, ndlr) ».

Ils ont également répété: « Samidoune samidoune, houkm a alskar rafidoune, (nous sommes inébranlables, inébranlables et nous rejetons le régime militaire, ndlr) ».

La fête de l’Aïd n’a pas dissuadé les étudiants de maintenir leur rendez-vous hebdomadaire pour réitérer leurs exigences, et de maintenir la mobilisation jusqu’à la concrétisation de leurs revendications. Autres slogans entonnés lors de la marche : « Echaâb yourid el istiqlal, (le peuple réclame son indépendance, ndlr) », ont-ils clamé.

 

Les étudiants, qui ont pris leur itinéraire habituel, se sont dirigés vers l’esplanade de la Grande-Poste, en passant par la place de l’Emir Abdelkader (rue Larbi Ben M’hidi) et la rue Hassiba Ben Bouali.

Il est à signaler que plusieurs cordons sécuritaires ont été dressés à l’entrée de l’esplanade de la Grande-Poste et plusieurs autres ruelles, face à la détermination des étudiants qui n’ont manqué de leur adresser des messages : « Bqa ghir tzidou tirou aalina, (ils ne vous manquent que tirer sur nous, ndlr) ».

Imène AMOKRANE

Publié dans : étudiants,manifestation,mardi

ARTICLES CONNEXES

  • Une foule immense à l’entame de la 39e marche des étudiants à Alger
    «Pas de vote avec les bandes mafieuses»

    C’est par milliers que les étudiants, appuyés par des citoyens de tous bords, ont entamé, ce mardi, leur 39e marche contre le système, à partir de la Place des Martyrs, à Alger. Ils scandent «Il n’y’ aura pas de vote avec les bandes mafieuses».

  • 38e manifestation des étudiants à Alger
    Ils dénoncent le verdict contre les détenus d’opinion

    Les étudiants ont pour la 38e semaine consécutive défilé dans la capitale Alger, réitérant leur rejet de la présidentielle du 12 décembre et dénonçant la peine prononcée vers 2h du matin à l’encontre des détenus d’opinion.

  • 37e manifestation du mardi à Alger
    Les étudiants appellent les magistrats à se libérer de la bande

    De nombreux étudiants ont manifesté aujourd'hui à Alger pour la 37e semaine consécutive contre le maintien du système en place et la tenue des élections présidentielles prévues pour le 12 décembre.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER