EBOLA : Des mesures "strictes" au niveau des frontières, aéroports et ports pour faire face au virus Ebola (le ministre Abdelmalek Boudiaf)EBOLA : 02 nouveaux cas confirmés dans le sud du Nigeria MALI: Une attaque à la roquette a visé vendredi un camp de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma), à Aguelhoc, près de la frontière algérienne(AFP) Situation en Ukraine : "il faut forcer Kiev à négocier avec les séparatistes" (Poutine) Islande: éruption près du volcan Bardarbunga, survol interditTURQUIE: Le nouveau Premier ministre Ahmet Davutoglu a présenté vendredi son gouvernement, tandis que l'ancien ministre aux Affaires européennes Mevlüt Cavusoglu lui succède au poste de chef de la diplomatie Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Dimanche, 24 Juin 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

LE PRÉSIDENT DU RCD À CHLEF

“Nous sommes entrés dans un congélateur depuis les récentes législatives”

Par : Ahmed Chenaoui

Accompagné de plusieurs membres du bureau national, Mohcen Belabbas a fait savoir qu’il est temps de revoir, de plus près, la situation dans laquelle se trouve le pays, ainsi que celle de son parti après la mascarade du 10 mai dernier.

Au cours de son discours inaugural des travaux du congrès régional du RCD qui a regroupé, samedi, à la salle de l’office des établissements de jeunesse à Chlef, des cadres militants du parti des wilayas d’Aïn Defla, de Relizane, de Tissemsilt et de Chlef, le président du rassemblement, Mohcen Belabbas, a dit qu’il est venu spécialement pour écouter les militants et les sympathisants de sa formation politique au niveau de la base.
Accompagné de plusieurs membres du bureau national, le nouveau élu du rassemblement a fait savoir qu’il est temps de revoir, de plus près, la situation dans laquelle se trouve le pays, ainsi que celle de son parti après la mascarade du 10 mai dernier. “Et cela n’est réalisable que par le biais d’un dialogue direct et serein avec la base militante de notre parti. C’est cette base et uniquement elle qui doit prendre en charge les destinées de notre formation politique pour lui assurer un avenir rassurant. Elle doit également être à l’écoute des citoyens partout où ils se trouvent. Il faut s’impliquer et s’investir directement afin de prendre connaissance de toutes leurs préoccupations. Impliquez-vous dans les activités du mouvement associatif, des comités de quartier et aussi des syndicats afin d’être entendus et gagner ainsi la confiance des Algériens”, s’adresse-t-il à l’assistance au début de son intervention. Abordant le volet relatif aux récentes élections législatives, Mohcen Belabbas note que l’actuelle APN ne dispose d’aucune crédibilité, tout en soulignant que 80% des électeurs algériens n’ont pas voté. “Nous sommes entrés dans le congélateur depuis les récentes législatives. Sinon, comment expliquer cet énigmatique retard à propos de la formation d’un nouveau gouvernement ? Nous disposons actuellement de ministres vacataires qui assurent différentes fonctions à la fois. Et ce n’est pas avec ces députés que nous nommerons des ministres en mesure d’assumer les hautes responsabilités du pays. Quand vous avez un candidat à la députation – qui a été élu de surcroît – qui dit lors de sa campagne électorale qu’il qualifiera notre équipe nationale à la prochaine Coupe du monde de football s’il est élu ! Alors là ! Même au niveau de l’APN, elle-même, les commissions parlementaires tardent à être installées. Ces élections ont été donc un échec totale car elles étaient tout simplement entachées d’irrégularités”, déclare, entre autres, le président du RCD qui incite, dans la même foulée, ses militants à se mobiliser afin d’entrer en force aux prochaines élections locales. D’autres secrétaires nationaux du parti ont également pris, à tour de rôle, la parole pour parler de la situation de la femme au sein du RCD, des nouvelles dispositions réglementaires qui consolident leurs acquis à travers leur participation à la vie politique et, enfin, du mouvement syndical dans le pays.


A C

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 28 AOUT 2014
Galerie Agrandir
Bannière
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos