Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Dimanche, 24 Juin 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

LE PRÉSIDENT DU RCD À CHLEF

“Nous sommes entrés dans un congélateur depuis les récentes législatives”

Par : Ahmed Chenaoui

Accompagné de plusieurs membres du bureau national, Mohcen Belabbas a fait savoir qu’il est temps de revoir, de plus près, la situation dans laquelle se trouve le pays, ainsi que celle de son parti après la mascarade du 10 mai dernier.

Au cours de son discours inaugural des travaux du congrès régional du RCD qui a regroupé, samedi, à la salle de l’office des établissements de jeunesse à Chlef, des cadres militants du parti des wilayas d’Aïn Defla, de Relizane, de Tissemsilt et de Chlef, le président du rassemblement, Mohcen Belabbas, a dit qu’il est venu spécialement pour écouter les militants et les sympathisants de sa formation politique au niveau de la base.
Accompagné de plusieurs membres du bureau national, le nouveau élu du rassemblement a fait savoir qu’il est temps de revoir, de plus près, la situation dans laquelle se trouve le pays, ainsi que celle de son parti après la mascarade du 10 mai dernier. “Et cela n’est réalisable que par le biais d’un dialogue direct et serein avec la base militante de notre parti. C’est cette base et uniquement elle qui doit prendre en charge les destinées de notre formation politique pour lui assurer un avenir rassurant. Elle doit également être à l’écoute des citoyens partout où ils se trouvent. Il faut s’impliquer et s’investir directement afin de prendre connaissance de toutes leurs préoccupations. Impliquez-vous dans les activités du mouvement associatif, des comités de quartier et aussi des syndicats afin d’être entendus et gagner ainsi la confiance des Algériens”, s’adresse-t-il à l’assistance au début de son intervention. Abordant le volet relatif aux récentes élections législatives, Mohcen Belabbas note que l’actuelle APN ne dispose d’aucune crédibilité, tout en soulignant que 80% des électeurs algériens n’ont pas voté. “Nous sommes entrés dans le congélateur depuis les récentes législatives. Sinon, comment expliquer cet énigmatique retard à propos de la formation d’un nouveau gouvernement ? Nous disposons actuellement de ministres vacataires qui assurent différentes fonctions à la fois. Et ce n’est pas avec ces députés que nous nommerons des ministres en mesure d’assumer les hautes responsabilités du pays. Quand vous avez un candidat à la députation – qui a été élu de surcroît – qui dit lors de sa campagne électorale qu’il qualifiera notre équipe nationale à la prochaine Coupe du monde de football s’il est élu ! Alors là ! Même au niveau de l’APN, elle-même, les commissions parlementaires tardent à être installées. Ces élections ont été donc un échec totale car elles étaient tout simplement entachées d’irrégularités”, déclare, entre autres, le président du RCD qui incite, dans la même foulée, ses militants à se mobiliser afin d’entrer en force aux prochaines élections locales. D’autres secrétaires nationaux du parti ont également pris, à tour de rôle, la parole pour parler de la situation de la femme au sein du RCD, des nouvelles dispositions réglementaires qui consolident leurs acquis à travers leur participation à la vie politique et, enfin, du mouvement syndical dans le pays.


A C

 

Commentaires 

 
#8 redouane31 25-06-2012 19:49
Citation en provenance du commentaire précédent de FENNEC BLANC:
Citation en provenance du commentaire précédent de ras khchine:
il n' y a pas de régionalistes au RCD, si maintenant "nighess" vous dérange, il faut nettoyer ta jugeote en premier!!!


non monsieur, on cache pas le soleil avec un tamis mon ami,rassek khcine et plombé,la realité du parti des hypocrites et des xenophobes vous la connaissez ,il ne faut pas s'obstiner pour demontrer le contraire,la culture du RCD, elle est sectaire,elle ne pourra jamais germer dans une Algerie qui a fait son choix voila des siecles maitenant.

c ca le regionnalisme c est acuser le rcd qui ne s oppose jamais aux valeures algeriennes . le rcd n est pas sur les rumeurs mais il a un service .
 
 
#7 redouane31 25-06-2012 19:45
Citation en provenance du commentaire précédent de Boumediene Vaillant:
Il a parfaitement raison dans son discours aux sympatisants. Mais, il doit nettoyer son parti RCD des carquants régionalistes "nighess" qui sont anti-arabe, anti-turque, et anti-islam, et quelque part anti-algériens. A partir de là, il doit parler aussi bien de la culture berbère que de la culture arabo-musulmane. Et au fond, le problème du pays n'est point une argumantation sur l'identité, mais d'organisation du système et une politique de gestion "non régionaliste". L'Algérie n'ira bien bien que si unie. Les profiteurs du système actuellement jongle surtout avec la division.

pour un rcd non raciste faut pas citer le mot langue ou identite donc une algerie arabo islamique et point.
 
 
#6 aziouez 25-06-2012 17:32
acceptez notre langue comme on a accepte la votre apres vous pouvez accuser lr rcd s il y a lieu.Citation en provenance du commentaire précédent de FENNEC BLANC:
Citation en provenance du commentaire précédent de ras khchine:
il n' y a pas de régionalistes au RCD, si maintenant "nighess" vous dérange, il faut nettoyer ta jugeote en premier!!!


non monsieur, on cache pas le soleil avec un tamis mon ami,rassek khcine et plombé,la realité du parti des hypocrites et des xenophobes vous la connaissez ,il ne faut pas s'obstiner pour demontrer le contraire,la culture du RCD, elle est sectaire,elle ne pourra jamais germer dans une Algerie qui a fait son choix voila des siecles maitenant.
 
 
#5 FENNEC BLANC 25-06-2012 11:53
Citation en provenance du commentaire précédent de ras khchine:
il n' y a pas de régionalistes au RCD, si maintenant "nighess" vous dérange, il faut nettoyer ta jugeote en premier!!!


non monsieur, on cache pas le soleil avec un tamis mon ami,rassek khcine et plombé,la realité du parti des hypocrites et des xenophobes vous la connaissez ,il ne faut pas s'obstiner pour demontrer le contraire,la culture du RCD, elle est sectaire,elle ne pourra jamais germer dans une Algerie qui a fait son choix voila des siecles maitenant.
 
 
#4 ras khchine 24-06-2012 22:55
il n' y a pas de régionalistes au RCD, si maintenant "nighess" vous dérange, il faut nettoyer ta jugeote en premier!!!
 
 
#3 Boumediene Vaillant 24-06-2012 16:21
[quote name="Amazigh16"]Au RCD quote]
Le baathisme n'est pas une revendication, mais un système de pouvoir unique et non démocrate. L'Algérie est un pays arabophone et musulman majoritairement . La démocratie commence par là. Le RCD commence par l'inverse. Maintenant, ce nouveau chef a compris que les principales revendications de ce parti doivent passer à la décongélation, pour faire une marchandise lavée des idées impropres, et acceptée par la majorité des algériens. Et c'est bien cela qu'il doit faire et mener même s'il s'oppose à certains de ses partisans locaux ou financiers.
 
 
#2 Amazigh16 24-06-2012 14:08
Au RCD comme dans les autres partis à forte base Kabyles (Ces derniers étant les plus actifs politiquement depuis la création de l'étoile nord africaine en 1926), nous n'avons jamais omis ni stigmatisé la donne de l'arabe et de l'islam, qui constituent les deux autres piliers de notre identité algérienne. Cependant parler de l'arabo-islamisme nous renvoie à une idéologie baathiste xénophobe qui combat et exclu toute autre appartenance linguistique et identitaire...C'est les berbères autochtones de ce pays qui sont marginalisés et repoussés, et c'est tout à fait normal que c'est eux qui doivent être défendus.
 
 
#1 Boumediene Vaillant 24-06-2012 11:00
Il a parfaitement raison dans son discours aux sympatisants. Mais, il doit nettoyer son parti RCD des carquants régionalistes "nighess" qui sont anti-arabe, anti-turque, et anti-islam, et quelque part anti-algériens. A partir de là, il doit parler aussi bien de la culture berbère que de la culture arabo-musulmane. Et au fond, le problème du pays n'est point une argumantation sur l'identité, mais d'organisation du système et une politique de gestion "non régionaliste". L'Algérie n'ira bien bien que si unie. Les profiteurs du système actuellement jongle surtout avec la division.
 
DIlem
DILEM DU 25 OCTOBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos