Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Jeudi, 13 Septembre 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

5 000 INDIVIDUS DONT DES GRACIÉS SÈMENT LA TERREUR

Record dans les arrestations de délinquants

Par : Farid Belgacem

Les atteintes contre les personnes et les biens prennent une terrible ascension, créant un climat d’insécurité au sein de la société algérienne.

Le mois d’août dernier a été marqué par une hausse assez inquiétante de la criminalité. Avec 5 039 arrestations, dont 158 femmes et 260 mineurs, et 4 714 affaires traitées, les services de la Gendarmerie nationale ont dû recourir à des renforts exceptionnels pour faire face à la petite délinquance, et au crime organisé. Le chômage aidant, ajouté à la démission collective de la société et de la classe politique, les jeunes âgés de 18 à 30 ans sont de plus en plus impliqués dans les affaires criminelles. Et pour cause, plus de 1 300 individus ont été placés sous mandat de dépôt en 30 jours.
Un record. Mais, il faudra chercher les raisons ! Les délits et crimes constatés par les unités de la GN, à quelques exceptions près, ont été l’œuvre de récidivistes ayant bénéficié de grâces présidentielles le 5 juillet dernier, à l’occasion du 50e anniversaire de l’Indépendance de l’Algérie. Les mécanismes de réinsertion étant insuffisants face à la masse de délinquants et de criminels, en sus des autorités aux abonnés absents, les jeunes réfractaires semblent opter pour la facilité : aller vite en besogne, choisir la période ou commettre le forfait et bénéficier d’une grâce. Quitte à subir des peines péniblement longues. D’ailleurs, le bilan est lourd en termes de cas constatés dans les viols (17 cas), les outrages (33 cas), les homicides volontaires (25 cas), les menaces (92 cas), coups et blessures volontaires (954 cas), vols (1 255 cas) et autres atteintes à la pudeur (25 cas). Même si le document transmis à Liberté ne fait pas cas de figure, les crimes sur ascendants et les fratricides continuent de faire des ravages dans notre société. La désobéissance est à son apogée. Le crime organisé, lui aussi, a enregistré une croissance. Les narcotrafiquants et les contrebandiers n’ont rien lâché. Sur les 563 cas avérés, ce sont 705 individus qui ont été arrêtés, dont 17 femmes et 19 mineurs. Trafic de drogue, de psychotropes, de munitions, faux et usage de faux, vol et trafic de véhicules, immigration clandestine, contrefaçon de billets de banque, le mois d’août, censé être une période de repos et de grandes vacances, est désormais inscrit au registre du “grand trafic estival”. Les statistiques sont d’une gravité extrême. Notamment le trafic de drogue (4 tonnes en 20 jours) et le recours au mode opératoire classique, c'est-à-dire l’usage des baudets (près de 100 bêtes de somme) pour acheminer le cannabis et le carburant (85 600 litres). Mais, il faut rendre hommage à ces sentinelles du désert et des terres arides qui ne connaissent guère de répit face à la criminalité transnationale. C’est que l’occupation du terrain, le travail en profondeur, l’anticipation, le renseignement, l’obligation des résultats, axes prioritaires du patron de la GN, le général-major Ahmed Bousteïla, ont donné leurs fruits quand on sait que les saisies opérées en carburant, en cannabis, en véhicules ou encore les arrestations dans les milieux mafieux ont donné un coup dur aux filières qui tentent de s’organiser sur les bandes frontalières.


F B

 

Commentaires 

 
#27 nejmawahilal 15-09-2012 17:30
plus de pitié pour les voyous
 
 
#26 nejmawahilal 15-09-2012 17:26
Citation en provenance du commentaire précédent de loukhnak:
le Sahara est vaste, quand il existe une justice une et indivisible, souveraine, quand il n' y a pas de passeport diplomatique pour ' tout le monde'', que les narco- trafiquants, mafiosis seront sévèrement châties peine de mort pourquoi pas! que ces mutants et autres dégénérés soient envoyés au sud pour la mise en valeur des terres. la l'algérien pourra sortir en famille à minuit sans peur d’être agressé, volé. tout cela quand la responsabilité deviendra une charge et pas une somme de privilèges à partager entre une certaine classe bien précise, un cercle fermé.

il faut des "goulak" pour former et éduquer ces ratés de la société
 
 
#25 nejmawahilal 15-09-2012 17:24
Citation en provenance du commentaire précédent de Fado:
Ça c'est le résultat de la politique que le pays a gerer pendant les 3 decennies.
Les résultats du 1er ministre sortant et son gouvernement, et ça sera aussi les résultats du nouveau gouvernement s'il n'a pas de projet d'insertion de ces jeunes à l'emploi.
Un pays est prospere lorsqu'il y a du travail pour toute sa projeniture.
L'equation de l'emploi en Algerie est a revoir, pourquoi il ya des occidentaux qui rentre au pays pour du travail alors que les enfants de l'algerie pient et volent pour ne pas avoir Faim.

ces gens n'ont pas pris la peine de faire l'effort d'étudier ou apprendre un métier pour gagner leur vie, ils ont préféré les mauvaises fréquentations aux bons conseils de leurs parent et professeurs
 
 
#24 Fennec Blanc 15-09-2012 13:10
Citation en provenance du commentaire précédent de el hadi3:
Le jeune jeté dans la rue ( pardon : dans la jungle ) en plus d'une cervelle creuse , d'un manque d'encadrement même pas par ses parents , est manipulé par certains responsables et d'autres illuminés ( obscurantistes ) pour entretenir l'insécurité et par conséquent perennisé le système clientéliste , trabendiste et corrompu. Le vrai citoyen en Algérie a besoin beaucoup plus de lois ( de bonnes lois) que de pain


Arrete ton char, tes congénères n'ont pas besoin de lois parceque ça ne veut rien dire pour eux, la nature de ces gens,elle est faite ainsi; pour etre propre et prendre soin de son environnement ne demande pas des diplomes ni des certificats, respecter les personnes et le bien d'autrui ,c'est presque instinctif, ces gens ont choisi le mode de vie a suivre et changeront jamais, sauf miracle et ça l'etat ne l'a pas.
 
 
#23 el hadi 15-09-2012 11:47
Encore une fois excusez ma spontanéité cause des erreurs de frappe
 
 
#22 el hadi3 15-09-2012 09:29
L'absence de lois et de règles élementaires de la conduite citoyenne a favorisé l'émergence d'une classe "gominée " et costumée , alimentée par ceux qui sont sensés faire respecter la loi, une loi qulque soit sa justesse ne peut être aplliiquée si elle n'est pas respectée par celui qui est sensé l'avoir pondu يقولون ما لا يفعلون .
Le jeune jeté dans la rue ( pardon : dans la jungle ) en plus d'une cervelle creuse , d'un manque d'encadrement même pas par ses parents , est manipulé par certains responsables et d'autres illuminés ( obscurantistes ) pour entretenir l'insécurité et par conséquent perennisé le système clientéliste , trabendiste et corrompu. Le vrai citoyen en Algérie a besoin beaucoup plus de lois ( de bonnes lois) que de pain
 
 
#21 el hadi2 15-09-2012 09:05
Le piéton traverse la chaussée comme bon lui semble, absence de signalisation ( en particulepier pas de feu dans les carrefours ( le respect du rouge, en plus de la sécurité qu'il assure aux conducteurs , a une signification profonde " l'interdit" ) le commerce parallele exercé par des voyoux qui n'hesitent pas à vous agresser, au moins verbalement si vous refusez leurs conditions, des bidon-villes qui font partie du paysage surtout à Alger parce que l'autorité est affaiblie ( parce que corrompue) n'ose pas les démonter, les responsables eux même défient la loi partout, les passe - droit sont devenus une culture . Toutes ces abérrations ont généré le crime, la prostitution, le terrorisme.
 
 
#20 el hadi1 15-09-2012 08:39
La discipline, le civisme, le respect de la loi et de l'autre tout simplement , commencent par l'éducation et le retour à la cellule familiale; un grand penseur arabe , en l'occurence Hafédh Ibrahim n'avait il pas dit dans un de ses textes : la mere est une école, si elle est bien préparée les conséquences seront benefiques pour tout la nation( excusez l'approximation de la traduction) الا م مدرست اذا اعدته اعدت شعب كاملا . Dans la vie de tout les jours l'autorite est actuellement absente, l'état est défaillant, l'individu que je ne qualifierais pas de citoyen se comporte comme dans une jungle, l'automobiliste "stationne" en plein milieu de la chaussée ou sur le trotoire pour palabrer ou pour faire ses emplèttes, il roule sur le périphérique à 150 km / H alors que la vitesse limite affichée est de 80, sans être inquièter ( suite)
 
 
#19 jongar 15-09-2012 08:13
le resultat de la grace de boutef,
 
 
#18 loukhnak 15-09-2012 06:39
le Sahara est vaste, quand il existe une justice une et indivisible, souveraine, quand il n' y a pas de passeport diplomatique pour ' tout le monde'', que les narco- trafiquants, mafiosis seront sévèrement châties peine de mort pourquoi pas! que ces mutants et autres dégénérés soient envoyés au sud pour la mise en valeur des terres. la l'algérien pourra sortir en famille à minuit sans peur d’être agressé, volé. tout cela quand la responsabilité deviendra une charge et pas une somme de privilèges à partager entre une certaine classe bien précise, un cercle fermé.
 
DIlem
DILEM DU 30 OCTOBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Voir toute La rubrique

Dernières infos