Égypte: un général tué dans un attentat au Caire (police)Le bilan du naufrage d'un ferry en Corée du Sud s'élève à 150 morts (officiel)Venezuela: nouvelle rencontre entre gouvernement et opposition prévue jeudiLigue 1 de football : Un match à huis clos pour la JS Kabylie, Hannachi fait appelPour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Jeudi, 13 Septembre 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

5 000 INDIVIDUS DONT DES GRACIÉS SÈMENT LA TERREUR

Record dans les arrestations de délinquants

Par : Farid Belgacem

Les atteintes contre les personnes et les biens prennent une terrible ascension, créant un climat d’insécurité au sein de la société algérienne.

Le mois d’août dernier a été marqué par une hausse assez inquiétante de la criminalité. Avec 5 039 arrestations, dont 158 femmes et 260 mineurs, et 4 714 affaires traitées, les services de la Gendarmerie nationale ont dû recourir à des renforts exceptionnels pour faire face à la petite délinquance, et au crime organisé. Le chômage aidant, ajouté à la démission collective de la société et de la classe politique, les jeunes âgés de 18 à 30 ans sont de plus en plus impliqués dans les affaires criminelles. Et pour cause, plus de 1 300 individus ont été placés sous mandat de dépôt en 30 jours.
Un record. Mais, il faudra chercher les raisons ! Les délits et crimes constatés par les unités de la GN, à quelques exceptions près, ont été l’œuvre de récidivistes ayant bénéficié de grâces présidentielles le 5 juillet dernier, à l’occasion du 50e anniversaire de l’Indépendance de l’Algérie. Les mécanismes de réinsertion étant insuffisants face à la masse de délinquants et de criminels, en sus des autorités aux abonnés absents, les jeunes réfractaires semblent opter pour la facilité : aller vite en besogne, choisir la période ou commettre le forfait et bénéficier d’une grâce. Quitte à subir des peines péniblement longues. D’ailleurs, le bilan est lourd en termes de cas constatés dans les viols (17 cas), les outrages (33 cas), les homicides volontaires (25 cas), les menaces (92 cas), coups et blessures volontaires (954 cas), vols (1 255 cas) et autres atteintes à la pudeur (25 cas). Même si le document transmis à Liberté ne fait pas cas de figure, les crimes sur ascendants et les fratricides continuent de faire des ravages dans notre société. La désobéissance est à son apogée. Le crime organisé, lui aussi, a enregistré une croissance. Les narcotrafiquants et les contrebandiers n’ont rien lâché. Sur les 563 cas avérés, ce sont 705 individus qui ont été arrêtés, dont 17 femmes et 19 mineurs. Trafic de drogue, de psychotropes, de munitions, faux et usage de faux, vol et trafic de véhicules, immigration clandestine, contrefaçon de billets de banque, le mois d’août, censé être une période de repos et de grandes vacances, est désormais inscrit au registre du “grand trafic estival”. Les statistiques sont d’une gravité extrême. Notamment le trafic de drogue (4 tonnes en 20 jours) et le recours au mode opératoire classique, c'est-à-dire l’usage des baudets (près de 100 bêtes de somme) pour acheminer le cannabis et le carburant (85 600 litres). Mais, il faut rendre hommage à ces sentinelles du désert et des terres arides qui ne connaissent guère de répit face à la criminalité transnationale. C’est que l’occupation du terrain, le travail en profondeur, l’anticipation, le renseignement, l’obligation des résultats, axes prioritaires du patron de la GN, le général-major Ahmed Bousteïla, ont donné leurs fruits quand on sait que les saisies opérées en carburant, en cannabis, en véhicules ou encore les arrestations dans les milieux mafieux ont donné un coup dur aux filières qui tentent de s’organiser sur les bandes frontalières.


F B

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 23 AVRIL 2014
Galerie Agrandir

LE SCRUTIN EN IMAGES

CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Vote à Nedroma (Tlemcen)
Vote à Nedroma (Tlemcen)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière

Élection Présidentielle

Voir toute La rubrique

Dernières infos