Algérie: Le rythme d'inflation annuel s'est stabilisé en juillet à 1,5% soit le même taux d'évolution enregistré en juin dernier(ONS) Accidents de la circulation : 14 morts et 108 blessés dans 45 en une journée (Gendarmerie)Crash de l'avion ukrainien à Tamanrasset: début de l'opération d'identification des victimesLIBYE: 15 corps de migrants africains ont été découverts dimanche en mer près de Tripoli, à côté d'un canot pneumatique éventré, 09 jours après le naufrage d'une embarcation qui a coûté la vie à quelque 170 migrants clandestins Football/Match retard (2e journée) : ES Sétif - USM Bel-Abbès, le 6 septembre à 19h00 (LFP)Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Lundi, 09 Juillet 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Le syndicat menace de recourir à la grève

Risque de paralysie des aéroports d’Algérie

Par : Nabila SAIDOUN

Les travailleurs avertissent contre la gestion opaque de leur responsable et dénoncent le fonctionnement du CA au sein duquel siègent certains membres de manière illégale.  Grande colère de la part des travailleurs dans les aéroports d’Algérie qui visiblement ont gros sur le cœur. Ils se disent, par le biais de leur syndicat (affilié à l’UGTA), prêts à radicaliser leur mouvement et recourir à la grève dans les plus brefs délais. C’est donc une paralysie totale qui risque de frapper, dans les jours à venir, les infrastructures aéroportuaires d’Algérie (une trentaine) sous la coupe de l’Établissement de gestion de services aéroportuaires (EGSA) dont une grande majorité (au moins dix-sept aéroports) connaît un grand malaise. “C’est le résultat de plusieurs mois de gestion opaque émaillée d’injustices à l’égard des travailleurs et d’anomalies dans l’acte de gestion en lui-même”, dénonce le syndicat qui déposera, dans la semaine, un préavis de grève. “Nous avons épuisé toutes les voies légales et nous avons fait preuve de grande patience. Mais le DG ne semble pas vouloir revenir à de meilleurs sentiments et s’entête à nous mépriser chaque jour davantage”, a affirmé le syndicat à propos de Mohamed Aoudia, DG de l’EGSA. Rencontrés hier, les représentants des travailleurs sont remontés à l’origine du conflit qui a pris racine en juin 2011. Cette date correspond au renouvellement des instances syndicales et à l’installation du nouveau conseil syndical comme l’atteste une correspondance émanant de la Fédération nationale des travailleurs des transports (FNTT) dont on possède une copie. Le DG commence d’abord par  bouder cette instance, voire la refuser, et finir par la reconnaître après une lutte acharnée de la part du syndicat. “Il a fini, malgré lui, par la force de la loi, de s’asseoir avec nous à la table des négociations”, observe le partenaire social, qui n’a cependant décelé aucune volonté d’arriver à des résultats positifs. “Ça frise le ridicule, il ne fait que nous faire perdre du temps. C’est malsain de sa part”, accuse le syndicat, dénonçant une gestion des plus opaques. Briguant un arrêté ministériel datant du 30 mars 2012, le syndicat explique que “ce document a pour objet de renouveler les membres du conseil d’administration (CA) ainsi que les membres du comité de participation (CP) dont le mandat a expiré depuis 2010”.
Le syndicat explique que cette décision implique de graves conséquences sur l’entreprise qui souffre déjà de dysfonctionnements suite à des décisions prises par la direction et validées par ces membres du CA dits illégaux. “Ils valident des bilans et donnent leurs accords pour que la DG entament des négociations pour l’indemnité de l’expérience professionnelle et approuvent le nouvel organigramme de l’entreprise etc. alors qu’ils ne sont d’aucune manière habilités à le faire et le commissaire ne devrait pas l’ignorer. Ils ne manipulent pas l’argent des travailleurs parce que la loi ne le leur permet plus, par contre ils servent d’alibis aux décisions du CA”, s’indigne le syndicat indiquant, à l’occasion, qu’une commission a été installée pour organiser les élections afin de désigner les représentants du CP. Le syndicat poursuit : “Nous réclamons à ce que les décisions prises soient revues car elles se caractérisent par de graves injustices à l’égard des travailleurs.” Plusieurs exemples sont alors cités pour étayer ses propos à commencer par ces cadres dirigeants qui ont été mis en congé d’office en contradiction avec la note émanant du DG lui-même. Pis encore, il est fait mention de recrutement qui n’obéit à aucune logique et de graves écarts dans le choix des mutations par rapports aux personnes et au mieux. “Comment peut-on expliquer le recrutement de deux retraités dont l’un dépasse les 68 ans alors qu’ils ne sont d’aucune véritable utilité à l’entreprise. Comment peut-on expliquer qu’aucun audit n’a jamais eu lieu concernant les ressources humaines alors que le personnel  (effectif siège) a doublé en l’espace de six ans sans réel besoin au détriment des aéroports du Sud où les travailleurs sont surexploités et leurs droits bafoués”, argue le syndicat à qui on dénie même le droit d’affichage. “Les cadres dirigeants sont soumis à des contrats de performance, selon la loi. Ce n’est pas le cas à l’EGSA. Ils ont chaque fin d’année une partie variable alors que les travailleurs n’ont rien du tout, bien que tout soit spécifié dans la convention collective”, conclut le syndicat qui au passage n’omet pas de souligner, entre autres, le non-respect des décisions de justice de la part du DG qui n’a pas manqué “d’intimider” voire “punir” ceux qui dérangent dont, notamment, les syndicalistes par des mutations arbitraires. C’est d’ailleurs le cas de l’ex-directeur de l’aéroport de Laghouat qui se retrouve muté pour “nécessité de service” à In Guezzam alors que cet aéroport est fermé à la circulation aérienne…


N S

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 31 AOUT 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos