Égypte: un général tué dans un attentat au Caire (police)Le bilan du naufrage d'un ferry en Corée du Sud s'élève à 150 morts (officiel)Venezuela: nouvelle rencontre entre gouvernement et opposition prévue jeudiLigue 1 de football : Un match à huis clos pour la JS Kabylie, Hannachi fait appelPour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Jeudi, 13 Septembre 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Belkhadem hier à la clôture de l’université d’été du FLN

“Si Bouteflika souhaite mon départ, je pars”

Par : Nadia Mellal

“Si le président souhaite mon départ, il me téléphone et je pars.” C’est à travers cette phrase que Abdelaziz Belkhadem, le SG du FLN, a clarifié hier la position du chef de l’État vis-à-vis de lui.

Intervenant à l’occasion de la clôture de l’université d’été de son parti, organisée, à Tipasa, le SG de la formation majoritaire a ainsi répondu à la contestation qui le remet en cause au sein du FLN et qui le voit affaibli depuis son éviction du gouvernement. “Je soutiens Bouteflika en tant que secrétaire général du FLN et en tant que simple militant”, dit-il, avant d’affirmer : “Quand le Président m’avait désigné ministre des Affaires étrangères, je n’étais même pas membre du comité central.” À propos de la contestation au FLN, Belkhadem dénonce la liste des signataires du comité central rendue publique, hier. “Plus de la moitié de ces signataires a participé à l’université d’été et il y a même ceux qui ont signé uniquement pour exiger une session extraordinaire du comité central et non pas un retrait de confiance pour le SG. J’ai moi-même une liste de signataires avalisée par un huissier de justice”, lance-t-il, avant d’expliquer : “Faites un toilettage de votre liste avant de la publier”, recommande-t-il aux meneurs de la contestation. Chiffre à l’appui, il remettra en cause le nombre de 221 membres du comité central (CC) qui auront basculé dans la contestation. “Ils n’ont pas besoin de 221 membres du CC pour un retrait de confiance au SG. Il leur faut 172 membres seulement”, dit-il, avant de les défier : “Si réellement vous avez 221 membres du CC qui vous soutiennent pourquoi tout ce boucan ? Venez à la salle et passez à l’action.” Aussi et tout en estimant que la contestation au FLN “n’a pas de soutien d’en haut, mais plutôt de l’intérieur du parti”, le SG du FLN indiquera qu’il a “honte pour leur échec”. Et pour cause “ils ont tout essayé, mais ont échoué”, estime-t-il avant de relever qu’“actuellement, ils font de la contestation devant le siège du parti. Mais s’ils rentrent, nous les ferons sortir”, promet-il. Visiblement très gêné par le recours de la contestation aux médias, Belkhadem leur explique que “ce n’est pas en connaissant des journalistes, des directeurs de journaux que vous pouvez vous placer”. “Ce ne sont pas eux qui décident”, fait-il observer. Questionné sur une liste de cadres du FLN ministrables qu’il aurait soumise au président de la République à la veille du récent changement de gouvernement, Belkhadem a révélé que “je n’ai soumis aucune liste au Président, mais je l’ai fait lors des précédents changements de gouvernement”. Dans ce cadre, il estimera que son éviction du gouvernement “ne l’affaiblit pas et n’affaiblit pas le parti”. “Le Président n’est pas obligé de nommer un Premier ministre de la majorité parlementaire”, dit-il, arguant que “la valeur d’un homme n’est pas mesurée par son poste”. Sollicité, en outre, à propos de sa candidature pour l’élection présidentielle de 2014, il expliquera que “le président de la République est encore président jusqu’à 2014, reposez-moi la question s’il décide de ne pas se représenter”. Interrogé sur la révision de la Constitution, il rappela que le FLN est pour une révision qui plaide pour un régime présidentiel avec de larges prérogatives pour le Parlement.


N M

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 23 AVRIL 2014
Galerie Agrandir

LE SCRUTIN EN IMAGES

CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Vote à Nedroma (Tlemcen)
Vote à Nedroma (Tlemcen)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière

Élection Présidentielle

Voir toute La rubrique

Dernières infos