Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Mardi, 12 Mars 2013 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Il est agréé par la Direction de la Formation Professionnelle

Siemens Algérie lance le centre de formation Sitrain

Par : Imène AMOKRANE

Siemens Algérie lance le centre de formation Sitrain (Siemens Training), un programme de formation sur toute la gamme des produits Siemens de la division Industry Automation and Drive Technology.

À cette occasion, une conférence de presse a été animée, hier, au siège de Siemens Algérie (à Ben Aknoun, Alger), où il a été question des plus grandes lignes de la formation qu’offre la société.
Ce centre, agréé par la Direction de l’enseignement et la formation professionnelle, vise à former nos techniciens sur les nouveaux produits et les nouvelles technologies. “Nous axons nos formations sur l’aspect technique, automatisme et la variation de vitesse et l’instrumentation qu’on va faire plus tard. Nos formateurs sont tous agréés et certifiés par Siemens Allemagne. Donc, chaque deux ans, ils passent des tests, un audit pour nos formateurs et on leur délivre un certificat de certification”, a expliqué, lors de la conférence, Sofiane Galou, responsable de la formation. Il ajoutera également qu’en Afrique, “on est cinq pays à avoir des centres de formation”.  À ce sujet, Meriem Boumediene, responsable de communication et relations presse au sein de Siemens, a estimé qu’“on ne peut pas mettre en place une entreprise  d’une telle envergure que Siemens sans passer par la formation”. Elle a en outre attesté que ce centre de formation est principalement “destiné en externe, c’est-à-dire à nos clients, mais aussi en interne. Nous formons nos propres ingénieurs, c’est-à-dire que lorsque nous recrutons ou même nos ingénieurs qui sont chez nous depuis un certain moment sont aussi mis à niveau”.
Siemens Algérie a été classée “deuxième pays après l’Afrique du Sud à avoir beaucoup de formations à proposer à nos clients, lors du meeting international Sitrain”, a poursuivi Sofiane Galou.
Siemens Algérie participe également à la formation des étudiants de l’USTHB de Bab-Ezzouar, en mettant en place un Master automatisation industrie et process. Débuté lors de l’année universitaire 2008-2009, ce master en est à sa cinquième promotion. Siemens accompagne par la suite les majors de promotion en les mettant en contact avec des entreprises qui sont  susceptibles d’avoir des besoins en recrutement, comme affirmé par les conférenciers.
Parmi les réalisations de Siemens en Algérie, on dénote la centrale thermique de Cap-Djinet, considérée comme l’une des plus importantes du réseau Sonelgaz. Siemens Algérie a aussi réalisé, en consortium avec les sociétés Vinci et CAF, la première ligne du métro d’Alger sous la direction de Siemens France.
Par ailleurs, Siemens Algérie a travaillé avec de grandes entreprises algériennes telles SNTA et MFG (filiale de Cevital), en leur offrant des formations.


I A

 

Commentaires 

 
#3 djamel eddine 28-06-2013 17:26
je cherche continuer ingénieur appliquer automatisme et régulation dans une établissement
 
 
#2 Imène AMOKRANE 12-03-2013 16:15
Bonjour,
il faut lire le début de la déclaration : "Nous axons nos formations sur l’aspect technique, automatisme et la variation de vitesse et l’instrumentati on qu’on va faire plus tard. Nos formateurs sont tous agréés et certifiés par Siemens Allemagne. Donc, chaque deux ans, ils passent des tests, un audit pour nos formateurs et on leur délivre un certificat de certification"

Cdt,
Imène AMOKRANE

Citation en provenance du commentaire précédent de Cirta:
Chaque deux ans ... Certificat de certification ... Eh ben dis donc ... Sinon, en gros, le contenu des formations et leurs buts ? Ah non ? Vous n'avez pas trouvé ça "utile" ?

Chaque fois que ça parle de "technique" et d'"informatique" je vois "Imène Amokrane" (Azul Massa), mais à chaque fois aussi, je constate le manque de connaissance technique dont elle fait preuve et je me demande à quand l'avènement des nouvelles technologies en Algérie avec les journaux nationaux comme support de transmission de connaissance ...
 
 
#1 Cirta 12-03-2013 11:53
Chaque deux ans ... Certificat de certification ... Eh ben dis donc ... Sinon, en gros, le contenu des formations et leurs buts ? Ah non ? Vous n'avez pas trouvé ça "utile" ?

Chaque fois que ça parle de "technique" et d'"informatique" je vois "Imène Amokrane" (Azul Massa), mais à chaque fois aussi, je constate le manque de connaissance technique dont elle fait preuve et je me demande à quand l'avènement des nouvelles technologies en Algérie avec les journaux nationaux comme support de transmission de connaissance ...
 
DIlem
DILEM DU 21 OCTOBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos