Air Algérie: incident sans gravité entre deux avions à l'aéroport d'AlgerVols de câbles téléphoniques à Relizane : plus de 7 millions de DA de pertesLa Palestine dénonce la décision d'Israël de s'approprier 400 hectares de terres en CisjordanieHausse de 18% du chiffre d'affaires des entreprises publiques industrielles en 2013Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Jeudi, 09 Août 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

L’annonce sera faite le 26 ou le 28 août

Tadj : le nouveau parti de Amar Ghoul

Par : Mourad Ait Oufella

Les fondateurs du nouveau parti du Rassemblement espoir d’Algérie Tadj, que présidera l’ancien-futur-ministre des Travaux publics, entament la dernière phase dans le processus de préparatifs avant l’annonce publique de la naissance de la nouvelle formation.

Selon des sources proches de la direction du nouveau-né de la scène politique, le dépôt officiel du dossier de création au ministère de l’Intérieur est prévu pour la semaine prochaine. Le 15 ou le 16 août, précise notre source. Au siège du parti, à Ben Aknoun, une course contre la montre est engagée pour finaliser tous les dossiers et “chantiers” engagés. Des groupes de travail s’attèlent à mettre les dernières retouches sur les textes et documents qui seront soumis au congrès constitutif prévu fin septembre, affirme avec euphorie notre source. Interrogé sur la date de l’annonce  publique de la création du parti, notre interlocuteur dira qu’“aucune date précise n’a été arrêtée, ce sera vers la fin du mois en cours. Nous avons quelques propositions de dates, nous allons trancher et retenir la bonne au moment opportun”. En dépit du refus de notre source de donner une date exacte, on croit savoir que  l’annonce se ferait le 26 août ou le 28 août lors d’un meeting populaire qui sera organisé à la salle Harcha à Alger. Au cours de cette manifestation à laquelle seront conviés les militants, les cadres du parti, les députés, les sénateurs, des artistes, des sportifs, des personnalités politiques, des moudjahidine, le président de la nouvelle formation prononcera un discours de vingt minutes dans lequel, avance-t-on, il expliquera les raisons de la création du parti, les idéaux et les objectifs du parti Tadj. Le député d’Alger veut faire un grand show en optant pour la méthode et les procédés utilisés en  Europe et particulièrement en France en matière d’organisation des meetings et manifestations politiques. S’agissant des cadres dirigeants et les fondateurs, notre source a refusé de divulguer les noms préférant maintenir le suspense jusqu’au bout sur la composante. Toutefois, elle récuse la prédominance des cadres dissidents du MSP. “C’est vrai, nous avons enregistré la venue de pas moins de huit membres du bureau national de ce parti, mais la liste des fondateurs est composée de gens qui sont venus d’autres partis, des personnalités n’ayant jamais appartenu à des structures politiques. Nous n’avons pas pour intention de structurer la dissidence, mais nous avons l’ambition de bâtir un grand rassemblement ouvert à tous les Algériens”.
Même si elle refuse de nous révéler la liste des membres de la direction, certainement pour garder l’information comme surprise, notre  source avance toutefois que le collège des fondateurs est composé d’une soixantaine de personnalités publiquement connues et représentant toutes les couches de la société. “Vous aurez des surprises, des personnes auxquelles vous n’avez jamais pensées, des cadres très connus, des sportifs célèbres, des syndicalistes, des acteurs et des hommes de lettres, sans oublier les personnalités politiques”. S’agissant des cadres et des militants du MSP, ancien parti de Ghoul, qui ont rejoint la nouvelle formation, notre interlocuteur a tenu à apporter des précisions. “Ceux qui sont venus du HMS sont les bienvenus, mais les gens doivent savoir que nous n’allons pas reproduire le même schéma. Ce ne sera pas du Hamas bis, ni un parti islamiste. Nous allons bâtir un parti où tous les courants vont cohabiter”.
Et d’ajouter, comme pour enfoncer le clou, que “Tadj ne viendra pas remplacer ou se substituer au MSP”. S’agissant de la participation au futur Exécutif, notre source est catégorique. “On n’a pas créé un parti pour siéger au gouvernement mais pour offrir un nouveau cadre pour exercer la politique et militer. Ceci étant, nous allons siéger dans le gouvernement, où est le problème ?”  Pour clore le débat sur l’identité de la nouvelle politique, notre source qui fait partie du premier cercle du président du parti indique que “les gens doivent savoir une fois pour toutes, que Tadj est créé pour se distinguer de ce qui existe sur la scène politique. Nous incarnerons la rupture avec le modèle classique de structuration et de militantisme que nous considérons à juste titre dépassé et consommé”. Questionné sur la participation du nouveau parti aux élections locales du 29 novembre prochain, notre interlocuteur a donné une réponse positive, tout en précisant que “la direction choisira la forme et les circonscriptions. On présentera les listes pour toutes les APW mais pour les APC, c’est au cas par cas. Peut-être, ce sera juste les chefs-lieux de wilaya. On verra les choses clairement après le congrès”.


M A O

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 02 SEPTEMBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos