Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

le premier accuse le second de s’attribuer les faveurs de l’institution

Tebboune-Mihoubi : le soutien de l’Armée en question

Abdelmadjid Tebboune. © Archives Liberté. | Azzedine Mihoubi. © APS.

Les responsables de la direction de campagne de Tebboune accusent le staff de campagne de la direction du candidat Mihoubi de diffuser des rumeurs sur un supposé appui de l’armée à la candidature du SG par intérim du RND.

à douze jours de la tenue de l’élection présidentielle, le torchon brûle entre certains candidats. Ainsi, la direction de campagne d’Abdelmadjid Tebboune accuse ouvertement le staff de campagne d’Azzedine Mihoubi de colporter la rumeur portant sur un soutien supposé de l’armée au candidat du RND. La première salve est venue de Tissemsilt. Alors que le candidat du RND se trouvait, hier, dans cette ville où il devait animer un meeting électoral, la direction de campagne d’Abdelmadjid Tebboune rend public un communiqué, diffusé sur sa page Facebook, portant sur une plainte déposée auprès de la représentation locale de l’Autorité nationale indépendante des élections (Anie), à propos d’une rumeur selon laquelle, “Azzedine Mihoubi” est “le candidat de l’armée”.

Les responsables de la direction de campagne de Tebboune accusent le staff de campagne du candidat du RND d’avoir sciemment diffusé ces informations “évoquant des injonctions venues d’en haut”, autrement dit “de l’institution militaire”. L’affaire semble être sérieuse et n’est pas limitée à Tissemsilt. Le directeur de campagne d’Abdelmadjid Tebboune, Mohamed Laâgab, sentant le danger venir, s’est cru obligé d’en faire état dans un point de presse animé à Ghardaïa en marge d’un meeting que devait animer le candidat dans cette ville.

“Ceux qui diffusent ces rumeurs, à travers tout le territoire national, indiquant que des institutions de l’État soutiennent ‘ce’ candidat, visent à saper le moral des partisans de (Tebboune). Les gens ont peur de la mobilisation autour de notre candidat. Il ne faut pas accorder de l’importance à ces rumeurs. Cela fait partie de la guerre psychologique vouée à l’échec parce que seul le peuple élira le président le 12 décembre prochain et notre candidat gagnera grâce à la qualité des militants qui sont avec lui”, a indiqué Mohamed Laâgab.

“Pourtant, l’institution militaire a déjà affirmé qu’elle ne soutient aucun candidat et qu’elle est neutre”, a ajouté le directeur de la communication de celui qui se présente comme “le candidat indépendant”, a-t-il ajouté. Cette rumeur sur un éventuel soutien de l’armée à un des candidats à l’élection présidentielle n’est pas nouvelle. Au début du dépôt des candidatures en octobre dernier, Abdelmadjid Tebboune avait été, un temps, présenté comme “le candidat du pouvoir”.

Le chef d’état-major de l’ANP a été obligé d’expliquer que l’armée n’avait “pas de candidat”. Jeudi encore, le ministère de la Défense nationale a diffusé des extraits d’interventions d’Ahmed Gaïd Salah réitérant “la neutralité” de l’institution militaire dans cette joute électorale. “L’armée rappelle qu’elle ne soutient aucun candidat” à l’élection présidentielle du 12 décembre prochain, indique le chef de l’armée. La diffusion de cette vidéo vise visiblement à faire taire les rumeurs devenues plus insistantes faisant état du choix dévolu, ces derniers temps, au candidat du RND comme étant le candidat du pouvoir.
 

Ali Boukhlef

 



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER