Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Le comité central du FLN se réunira le 4 octobre prochain

Test de vérité pour Amar Saâdani

©Louiza/Liberté

La session du comité central du Front de libération nationale (FLN) est finalement décalée d’un jour par rapport à la seconde date arrêtée, après un premier report dicté, selon la version de la direction du parti, par l’indisponibilité de plusieurs membres du CC partis accomplir le pèlerinage à La Mecque. Elle se tiendra le dimanche 4 octobre, à l’hôtel El-Aurassi, à Alger, est-il annoncé sur le site officiel du parti. Cette  session, la première depuis la réunion du 10e congrès, sera un véritable test de vérité pour le secrétaire général, Amar Saâdani, qui devra, à l’occasion, faire valider la composante du bureau politique du parti. C’est d’ailleurs le point de l’ordre du jour qui est entouré d’enjeux certains.
Au milieu de l’été, des sources proches du parti ont cru savoir que Saâdani pensait sérieusement à ne pas désigner des ministres comme membres du bureau politique. Une assertion que ce dernier n’a ni confirmé ni infirmé, laissant, du coup, germer toutes sortes de spéculations.
Notamment autour de noms de ministres qui n’approuvaient pas l’intention prêtée au secrétaire général du parti. Parmi ces derniers, le ministre de la Justice et garde des Sceaux, Tayeb Louh. Il faut dire que par son silence, durant tout l’été quasiment, Amar Saâdani ajoutait une couche à l’illisibilité qui entourait la vie du FLN après le dernier congrès. Un silence troublant, au demeurant, puisqu’il s’est prolongé même lorsque l’actualité s’était faite assez chaude, notamment avec la mise à la retraite du désormais ex-patron du DRS, le général Mohamed Médiene, dit Toufik. Certaines sources estiment que l’éclipse médiatique de Saâdani est en partie due à la position malaisée par rapport au proche cercle du chef de l’État, voire le président lui-même qui n’aurait pas apprécié certaines de ses nominations au niveau de l’APN. Saâdani aurait également déçu pour avoir très mal géré sa communication quant à ses biens immobiliers en France, notamment l’aveu public qu’il a effectivement acheté un appartement chic dans le quartier huppé de Neuilly. Cela étant, la session prochaine du comité central du FLN aura également à débattre  de l'initiative du secrétaire général, Amar Saâdani, de créer un front national pour soutenir le programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et le renouvellement partiel des membres du Conseil de la nation. L’autre point inscrit à l’ordre du jour a trait à la préparation de révision de la Constitution dont la date n’est toujours pas arrêtée officiellement. Au cours de la même session, les règlements intérieurs du parti et du comité central seront adoptés. Mais en attendant que se tienne la session du CC, Amar Saâdani, selon l’APS, a adressé une directive aux secrétaires des mouhafadhate de sa formation politique les invitant à organiser des activités au niveau des structures de base à l'occasion du 10e anniversaire du référendum sur la charte pour la paix et la réconciliation nationale qui a eu lieu le 29 septembre 2005.

S. A. I.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER