Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

VASTE OPÉRATION DE RATISSAGE À EL-BAYADH ET EL-GAÂDA

Trois groupes armés encerclés

L’armée a déployé la grande artillerie. Toutes les voies menant vers le sud-ouest sont rigoureusement surveillées.

Trois importants groupes armés sont actuellement encerclés dans la région d’El-Bayadh, la montagne El-Gaâda et l’extrême-sud  des localités de Brizina et Sidi Amar, apprend-on de sources bien informées.
Depuis cinq jours, un important dispositif de sécurité a été déployé pour traquer les terroristes qui ont réinvesti cette région après une accalmie qui aura duré plus de deux ans. Selon nos sources, la première opération de ratissage se déroule à Brizina et Sidi Amar.
Dans ces deux localités, pas moins de douze terroristes sont encerclés et pris au piège par les éléments de l’ANP. “Les terroristes n’ont aucune chance. Il fait très froid. Il arrive que la température atteigne moins trois degrés au-dessous de zéro. Vendredi dernier, ces criminels se sont attaqués à une famille isolée et sans défense pour accaparer des couvertures et denrées alimentaires. Ils ont sauvagement assassiné un vieillard pour avoir refusé de les soutenir”, nous ont indiqué hier  des témoins au téléphone. Les milices de cette localité sont toutes mobilisées pour resserrer l’étau sur ce groupe.
En outre, une autre opération du même genre se déroule simultanément au cœur de la montagne El- Gaâda connue pour être un véritable QG des groupes armés depuis toujours. “Cette opération concerne une superficie considérable de 80 km2. Mais là aussi, l’ANP utilise des gros moyens pour mettre hors d’état de nuire ces terroristes”, nous précise-t-on. Toujours dans cette région du sud-ouest du pays, une autre opération a été déclenchée il y a plus d’une semaine. Plus de cinq localités sont touchées. D’ailleurs, les autorités locales ont invité les braconniers à quitter les lieux. En ce sens, les nomades qui n’ont aucun refuge pour échapper aux terroristes commencent à se regrouper en famille près des agglomérations.  Des mesures de sécurité sont déjà prises pour l’acheminement de leur bétail. Hier après-midi, des hélicoptères ont sillonné les localités de Brizina et d’El-Bayadh.
Nos sources indiquent que des troupes de l’ANP sont même déployées au niveau de Ghardaïa, de Tiaret et de Saïda pour prendre au filet ces groupes armés. À l’heure où nous mettons sous presse, nous apprenons qu’une importante quantité de denrées alimentaires et de couvertures a été récupérée par les forces combinées.
Ces objets ont été abandonnés par les terroristes traqués dans leur dernier retranchement. Plusieurs barrages de contrôle ont été dressés par les forces de l’ANP au niveau d’Aflou et de Brizina.

F. B.

BRIZINA (EL-BAYADH)
Une personne assassinée
Un vieillard âgé de 65 ans a été assassiné vendredi soir dans la région de Hattabia dans la commune de Brizina, située à 100 km au sud de la ville d’El-Bayadh par un groupe de terroristes, a-t-on appris de source sécuritaire.
La victime, père de 7 enfants, a été retrouvée égorgée dans sa tente, lors d’une opération de ratissage effectuée par les services de sécurité dans la région. Lors de cette opération, les forces de sécurité ont récupéré une importante quantité de provisions et de couvertures, ajoute la même source.