Scroll To Top
FLASH
  • Éliminatoires de la CHAN 2018: L'Algérie éliminée après son nul au match retour face à la Libye (1-1)
  • Au match aller, les Verts avaient été battus à Constantine par deux buts à un.
  • Le but algérien inscrit au match retour (disputé à Sfax, tunisie) a été l'oeuvre de Bendebka à la 20'. Les libyens ont égalisé par El Lafi (45'+2)

A la une / Actualité

Soutien du SG du syndicat à Ali Haddad

UGTA : le secrétariat national lâche Sidi-Saïd

© Zehani/Archives Liberté

Dans un communiqué rendu public hier et signé par le chargé de l’organique, Tayeb Hmarnia, le secrétariat national de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) tente de s’expliquer sur l’affaire liée au soutien de Sidi-Saïd à Ali Haddad, qui a provoqué colère et indignation chez les syndicalistes de la base. Si le communiqué ne fait aucune allusion à la déclaration FCE-UGTA de la semaine dernière ni au Premier ministre, il rappelle “le combat et les sacrifices” de l’UGTA de “Aïssat Idir à Abdelhak Benhamouda” et souligne que “l’objectif de l’UGTA sera toujours la libération de l’Algérie, la construction de la patrie et la défense de sa stabilité, quels que soient les difficultés, les complots et les calomnies”. Le communiqué  précise que l’UGTA réitère son soutien au président Abdelaziz Bouteflika et surtout son attachement au pacte national économique et social . “Nous avons cautionné, soutenu et défendu son projet civilisationnel. Nous sommes attachés à sa démarche avant-gardiste et à ses orientations exemplaires. Le pacte national économique et social en est la parfaite illustration. Nous avons adopté avec fierté ses idées et fait la promotion en Algérie et à l’étranger. Nous continuons à croire en l’homme de la fidélité, de la stabilité et de la garantie de la sûreté. Comment ne peut-il pas l’être, lui qui a fait de la réconciliation nationale une voie et une approche, suivies dans le monde entier”, précise le document. Curieusement, le communiqué, qui porte l’en-tête du département de l’organique, est signé par M. Hmarnia qui est aussi sénateur, ce qui porte à croire, selon des observateurs, que l’affaire FCE-UGTA commence à provoquer les premières fissures au sein du secrétariat de l’UGTA.


M.T

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
2 réactions
muhand le 25/07/2017 à 18h26

Quand vous voudrez parler de l'UGTA messieurs les syndicalistes de grâce ne prononcez pas les noms de Aissat Idir ni celui de Benhamouda . Voys avez par le passé applaudi soutenu toutes les décisions prises en solo par votre sinistre SG. Vous avez toujours été le soutien d'un pouvoir politique vomi comme vous par tout le peuple. Ne venez pas pleurnicher aujourd'hui. Osez mettre dehors ce Sidi Said ou taisez - vous. Vous nous Faites honte.

népourêtrelibre le 25/07/2017 à 21h43

On voit bien que l'ugta est plus pro pouvoir, un instrument de musique dégageant des fausses notes. Voilà que son temps est arrivé à échéance pour sidi-said... Tu as récolté ce que tu as semé...

Commentaires
2 réactions