Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Dimanche, 15 Juillet 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Ramadhan

Un dispositif spécial pour approvisionner le marché

Par : Rédaction Nationale

Le ministère du Commerce a, comme chaque année, mis en place un dispositif spécial pour approvisionner le marché durant le mois de Ramadhan et juguler la hausse des prix, a-t-on appris hier auprès de ce ministère. Le ministère a assuré que les fruits et légumes seraient disponibles à “des prix acceptables”. Idem pour le blé tendre et le blé dur grâce à une bonne saison céréalière.
Pour les légumes secs, les autorités concernées avaient donné des instructions à l'Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) pour l'importation de 9 000 tonnes de pois chiches, dont 3 000 tonnes sont déjà au port d'Alger. “Toutes les laiteries ont eu leur quota de poudre de lait pour répondre à la demande durant ce mois sacré”, a affirmé, pour sa part, le directeur du développement et de la régulation des produits agricoles au ministère de l'Agriculture et du Développement rural, Youcef Redjam Khodja.
Comme chaque année, la production locale des viandes rouges sera soutenue par des opérations d’importation et, pour la première fois, l'importation de viande ovine. Concernant la viande blanche, les prix ont déjà pris l’“ascenseur” à deux semaines du mois de Ramadhan et pour atténuer la surchauffe, les pouvoirs publics ont créé un stock d'environ  10 000 tonnes de poulet congelé dans le cadre du système de régulation des produits agricoles de large consommation (Syrpalac).

 

Commentaires 

 
#6 JIJLI 16-07-2012 00:18
Citation en provenance du commentaire précédent de enfantdeboumedi enne:
Pendant que de nombreux pays avancent dans le domaine de la technologie,l'Algérie est encore au stade de la bouffe et de la merde.Demain quand il n'y aura plus de pétrole ( notre sauveur ) on ira paître du foin avec les ânes et les mulets .

Ce que vous écrivez est insensé l’Algérie a à peine 50 ans et elle avance et fait des progrès dans tous les
domaines et les écrits venimeux que balancent ses détracteurs qui n'ont à priori aucune Foix sauf celle de la
médisance n’arrêteront pas son essor.inchaallah Ramdha ayhaddi belhna wa saada pour TOUS.
 
 
#5 mesure-et-poids 15-07-2012 21:37
«Le ministère du Commerce a, comme chaque année, mis en place un dispositif spécial pour approvisionner le marché durant le mois de Ramadhan et juguler la hausse des prix"
et comme chaque année ce sera chou blanc et ne contribuera qu'à les élever beaucoup plus ...
Mesure purement populiste qu'on a apprise par coeur et couplée aux coupures d'électricité ça risque de faire le détonateur coordonnateur....
 
 
#4 Méditerranéen 15-07-2012 20:14
Il faut plutot éduquer les algeriens, leur apprendre que le mois du ramadan n'est pas le mois des affaires, vis ou autres et que c'est tout le contraire qu'ils devraient faire en ce mois sacré. Dire que c'est toute l'année que ça dure et qu'ils se frottent les mains ce mois-ci pour vous vendre même les produits périmés.
Le probléme en Algerie, rien ne fonctionne normalement, tout est fait pour que la moindre des choses deviennent d'une lourdeur écrasante et c'est comme si sa faisait partis de nos génes. Je ne sais pas pourquoi on est complétement déstructuré mentalement et ce à tout les niveaux socials.
 
 
#3 bennouna 15-07-2012 18:46
arreté de nous bassiner avec ces dispositifs chaque anneé ces la meme chose mais on allons au marché on vois tous le contraire de vos avance c comme pour les plages qui son gratuit ces les memes lettre que vous demander a vos secrataire de faire sortir chaque annee on n ont marre de ca
 
 
#2 enfantdeboumedienne 15-07-2012 16:21
Un vrai conte des mille et une nuits.
 
 
#1 enfantdeboumedienne 15-07-2012 16:03
Pendant que de nombreux pays avancent dans le domaine de la technologie,l'Algérie est encore au stade de la bouffe et de la merde.Demain quand il n'y aura plus de pétrole ( notre sauveur ) on ira paître du foin avec les ânes et les mulets .
 
DIlem
DILEM DU 26 OCTOBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos