Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Samedi, 07 Juillet 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Accusé d’avoir détérioré le réseau informatiqe du tribunal de Sétif pendant la grève

Un fonctionnaire sous contrôle judiciaire !

Par : Malika Ben

Membre très actif au sein de la Fédération nationale autonome du secteur de la justice et premier responsable du syndicat des corps communs du même secteur, Saâd Bourekba, informaticien, père de famille souffrant d’un   handicap, est désormais sous contrôle judiciaire.
La décision du juge d’instruction du tribunal de Sétif portant n°30/12 en date du 1er juillet dernier lui a été communiquée par le greffier du centre de rééducation de Sétif où il était incarcéré. Le motif ?
Saâd Bourekba, qui occupe le poste de technicien supérieur en informatique au tribunal de Sétif, “est accusé d’avoir détérioré le réseau informatique du tribunal pendant les deux jours de grève des 16 et 17 avril dernier.”
Selon le Snapap, la participation active de ce fonctionnaire dans les différentes actions de protestation des travailleurs du secteur lui a valu toutes sortes de pressions administratives, à commencer par une décision de suspension de son poste sans aucune notification écrite jusqu’à la pression judiciaire pour un délit qu’il n’a pas commis.
À signaler que des actions de protestation sont au programme pour soutenir ce syndicaliste.


M. B.

 
DIlem
DILEM DU 01ier OCTOBRE  2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos