Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Frikat (Draâ El-Mizan)

Un quinquagénaire se donne la mort par pendaison

Mercredi après-midi, le corps, inerte et pendu au bout d'une corde attachée à un arbre, de H. A. A., un citoyen âgé de cinquante-huit ans, a été découvert au village d'Iârviène, sur les hauteurs de la localité de Frikat, chef-lieu communal relevant de la daïra de Draâ El-Mizan, à une quarantaine de kilomètres au sud de Tizi Ouzou. Sitôt appelés, les sapeurs-pompiers de l'unité de la Protection civile de Draâ El-Mizan sont arrivés sur les lieux. Le corps de la malheureuse victime a été alors acheminé à la morgue de l'hôpital Krim-Belkacem de Draâ El-Mizan avant d'être transféré au CHU Nedir-Mohamed de Tizi Ouzou pour autopsie. De leur côté, les gendarmes de la localité ont ouvert une enquête afin de déterminer les causes exactes de ce drame. On croit savoir que ce père de famille se faisait soigner pour des antécédents psychiatriques. Il a été inhumé, jeudi , dans son village natal en présence d'une foule nombreuse et des responsables des sections du FFS de certaines localités de la wilaya du fait que le défunt était militant au sein de ce parti.

O. Ghilès


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER