Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Samedi, 07 Juillet 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Stade du 5-juillet

Un spectacle qui raconte l’épopée algérienne

Par : Hana Menasria

Un grand spectacle de mouvements d’ensemble s’est tenu, jeudi dernier, au stade du 5- Juillet, à Alger. Regroupant environ 10 000 personnes, un énorme show a été présenté au public fort nombreux à cette manifestation. Initié par le ministère de la Jeunesse et des Sports dans le cadre de la célébration du cinquantenaire de l’Indépendance de l’Algérie, des enfants et des jeunes ont participé à ce spectacle pour narrer l’histoire de l’Algérie depuis le début de la colonisation jusqu’à nos jours.
Le coup d’envoi a été donné par un immense défilé d’enfants venus des 48 wilayas. Habillés en bleu, orange, rouge, blanc et vert, ces artistes en herbe de 10 à 16 ans déambulaient sur le gazon en exécutant plusieurs chorégraphies. Par la suite, la place a été cédée à une fanfare avant le début des festivités. Des projections vidéo, photos et une chorale de 1 050 interprètes récitait tout au long de ce spectacle des chants qui accompagnaient les douze tableaux présentés. Ces tableaux représentaient toutes les époques qui ont marqué le pays depuis l’arrivée des colons. Le premier a narré les évènements du débarquement de la flotte française en 1830 à Sidi-Fredj, sous divers décors, costumes et accessoires.
Durant une heure et demie, plus de 900 enfants ont exécuté des chorégraphies artistiques et des exhibitions sportives pour narrer l’histoire de leurs aïeux et celle de leur pays. Plusieurs hommages ont été rendus à travers ces tableaux, notamment l’Indépendance de l’Algérie. Des jeunes portaient des drapeaux, dansaient en formant une carte géographique humaine du pays où trônait au milieu l’emblème national. La dernière danse a été marquée par des feux d’artifice et a symbolisé la transmission “du flambeau de la génération de la Révolution à celle de l’Indépendance”. Ces chorégraphies étaient fort sympathiques pour les enfants. Les adultes avaient l’impression d’“assister à un spectacle de fin d’année. Pour le Cinquantenaire, ils auraient pu faire plus d’efforts”.
Après l’entrée des troupes folkloriques des régions chaouie, kabyle et touareg, place à la musique. Un concert non-stop a été donné sur une grande scène aménagée au stade. Le public a pu écouter Takfarinas, Hacène Dadi, Fella et Naïma Ababsa, Djaâfar Aït Menguellet, Cheb Toufik, Kader Japonais, Toufik Aoun ou encore Nasreddine Ghaliz.


HM

 

Commentaires 

 
#3 NAJMAWAHILAL 08-07-2012 21:15
Citation en provenance du commentaire précédent de Boumediene Vaillant:
Citation en provenance du commentaire précédent de NAJMAWAHILAL:
on n'oubliera jamais les festivités du cinquantenaire. c'était grandiose et magnifique pour notre dignitéMERCI

On reconnait les fêtards qui claquent de l'argent en feu en 15 minutes , sans savoir quoi manger le lendemain. C'est l'ecstase d'un mec qui se shoote. Continuez votre sommeil et depuis 50 ans ou plus.

vous êtes cynique, amer comme du fiel et une goutte de miel ne vous ferait pas de mal pour adoucir votre langue bien pendue
quiz / êtes vous vraiment Algérien ou bien vous squattez notre journal pour nous polluer ?
 
 
#2 Boumediene Vaillant 08-07-2012 09:31
Citation en provenance du commentaire précédent de NAJMAWAHILAL:
on n'oubliera jamais les festivités du cinquantenaire. c'était grandiose et magnifique pour notre dignitéMERCI

On reconnait les fêtards qui claquent de l'argent en feu en 15 minutes , sans savoir quoi manger le lendemain. C'est l'ecstase d'un mec qui se shoote. Continuez votre sommeil et depuis 50 ans ou plus.
 
 
#1 NAJMAWAHILAL 07-07-2012 13:02
on n'oubliera jamais les festivités du cinquantenaire
c'était grandiose et magnifique pour notre dignité
MERCI
 
DIlem
DILEM DU 20 OCTOBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos