Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Hausse des exportations de GNL

Un trou d’air occulté

Le Premier ministre, lors de sa visite à Oran, a  assisté à la réception par Sonatrach de deux nouveaux méthaniers qui accroissent la capacité de transport de gaz naturel liquéfié (GNL) de Sonatrach. Il s’est également rendu au nouveau train de liquéfaction d’Arzew mis en service en 2014. Mais il n’a pas inspecté les deux anciens trains d’Arzew, GL1Z et GL2Z, d’une capacité de 20 milliards de mètres cubes/an et qui constituaient l’essentiel de la production de GNL du pays. Et qui représentent aujourd’hui un gros problème qui hypothèque l’avenir du GNL algérien. En effet, ces deux complexes accusent une chute importante de production faute d’avoir été réhabilités à temps. Ils ne produisent plus que 4 milliards de mètres cubes par an. En raison de cette défaillance, les exportations de GNL de l’Algérie ont atteint 16 milliards de mètres cubes en 2016, contre 27 à 30 milliards de mètres cubes par an dans les années 2000. Cette baisse des exportations de GNL a contribué à une chute de nos revenus gaziers en devises. Ahmed Ouyahia est passé à côté. L’Algérie ne fait plus partie des quatre premiers exportateurs de GNL dans le monde. Elle est supplantée par l’Australie et d’autres pays qui ont investi énormément dans cette filière.


K. R.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER