Ghaza: 1.113 Palestiniens tués au 21e jour de l'agression israélienneAgression israélienne contre la population de Gaza: Ban Ki-moon lance un nouvel appel au cessez-le-feuCrash du vol AH5017: l'enquête se déroule en coordination et collaboration entre l'Algérie, le Mali et la France (Sellal)Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Mercredi, 09 Janvier 2013 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Cette mesure concernera toute la communauté établie à l’étranger

Une nouvelle assurance pour le rapatriement du corps

Par : Mohamed Mouloudj

C’est lors d’un point de presse tenu hier à Alger que Belkacem Sahli, secrétaire d’État chargé de la Communauté algérienne à l’étranger et Haddouche Saïd, DG de la Société d’assurances, de prévoyance et de santé (Saps), ont présenté les différents contours de la nouvelle assurance rapatriement du corps.
Même si cette assurance existe déjà par le passé, le nouveau produit proposé pour les immigrés contient de nouvelles formules qui défient, selon la déclaration du secrétaire d’État, “toute concurrence”. En effet, le produit que propose la Saps, qui est une entreprise publique, a introduit de nouvelles formules de couverture et des modifications dans les textes de cette assurance afin, a indiqué pour sa part M. Haddouche, “de faciliter avec garantie de rapatriement de corps depuis leur lieu de décès jusqu’à leur lieu d’inhumation”.
Pour cet expert en assurance, le nouveau produit qu’il propose concerne toutes les catégories et prend surtout en charge toutes les tranches d’âge, contrairement à ce qui se faisait auparavant. “Les garanties du contrat sont accordées pour tous les âges”, a-t-il expliqué.
Ce nouveau produit, lancé depuis plus d’un an, a introduit de nouveaux assouplissements de la procédure administrative et aussi un simple traitement “postmortem et la toilette rituelle”, dans sa nouvelle version. La même assurance garantit aussi “l’organisation du rapatriement de corps du défunt” et aussi “la mise à disposition d’un billet en aller retour pour l'accompagnateur du défunt”. Et si le défunt n’a pas de famille pour l’accompagner, la Saps prévoit la désignation d’un assisteur pour cette tâche. Le contrat signé entre l’assureur et l’assuré d’une durée d’une année prévoit aussi “une prise en charge directe des frais par l'assisteur”, et cela sans aucune formalité médicale. Néanmoins, un “délai de carence” de 90 jours est accordé à l’assurance avant d’engager un contrat avec un assuré malade. Durant la période des 45 jours, la Saps prend en charge les décès survenus suite à des accidents et “pas de décès pour cause de maladie”, a encore expliqué l’orateur, qui a précisé, par ailleurs, que les décès survenus en Algérie ne seront pas rapatriés à l’étranger pour inhumation par la Saps, même si le défunt est assuré auprès de la société.    
Sur un autre volet, M. Haddouche a ajouté que l’assurance rapatriement est valable dans le monde entier. Cette assurance prévoit “des adhésions” selon plusieurs formules. Ainsi pour la formule familiale, l’assurance explique, sur son site, que “toute personne physique et ou chef de famille peut adhérer individuellement ou en formule famille au contrat rapatriement de corps”. Une autre formule est proposée aussi aux groupes. Sur le même site, on pouvait lire : “Toute personne morale ou association peut souscrire à un contrat rapatriement de corps en formule groupe pour le compte de ses adhérents individuellement ou en formule famille”. “Le coût de cette assurance est de 2 500 DA par personne assurée”, a annoncé le responsable de la Saps, avant de préciser que “plusieurs réductions sont proposées pour toutes les formules”.
Par exemple “une formule famille sur mesure qui couvre le conjoint et les enfants à charge de moins de 21 ans (moins de 25 ans pour les étudiants), sans limite d'âge pour les handicapés quelle que soit la nature du handicap”.


M M

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 27 JUILLET 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Le Forum de Liberté a reçu mardi 22 juillet 2014, à 22h, l’écrivain et dramaturge, Slimane Benaïssa. Notre invité a animé une communication sur le thème “La pluralité culturelle, une chance pour l’Algérie”. (Seconde partie)
Le Forum de Liberté a reçu mardi 22 juillet 2014, à 22h, l’écrivain et dramaturge, Slimane Benaïssa. Notre invité a animé une communication sur le thème “La pluralité culturelle, une chance pour l’Algérie”. (Seconde partie)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos