Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Jeudi, 02 Août 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Orangina Djgaguen Algérie : malgré les embûches judiciaires

Une production en forte augmentation

Par : Smaïl BOUDECHICHE

Orangina Djgaguen est une entreprise familiale installée à Blida qui détient et exploite la marque Orangina déposée légalement en Algérie depuis 1966,  sans conteste. D’une douzaine de personnes au départ, le nombre de salariés est passé aujourd’hui à 80 sans compter les contractuels en période saisonnière de haute consommation. Elle dispose de deux unités de production. La première, ancienne, qui fonctionne en mode mécanique avec une capacité de production de 3 000 bouteilles par heure, le siège se trouve à Zabana. La deuxième, moderne, entrée en fonction en 2004 est dotée d’une technologie avancée d’une capacité de 22 000 bouteilles par heure. Elle se trouve dans la nouvelle zone industrielle sur la route de Béni Tamou. Ces deux usines, qui produisent les bouteilles en verre de 25 cl, pour la première, et un litre, pour la deuxième, ont une capacité de production de 10 millions de bouteilles par an. Elle peut doubler ou tripler en augmentant le nombre d’équipes. A cela, il faut ajouter la production sous-traitée exclusivement pour la marque Orangina Djgaguen dans le complexe de Zaïm qui produit les bouteilles en plastique de 33 cl, 1,5 litre et 2 litres PET. Cette formule de partenariat permet de doubler voire même tripler la production notamment en période de grande demande comme la saison estivale et le Ramadhan. En matière de goût et de qualité, l’entreprise a su, sur consignes de son patron, garder et perpétuer la tradition de la marque et fidéliser sa clientèle. En matière de prix, ceux pratiqués sont les plus compétitifs en plus de la qualité du produit, soulignent les responsables commerciaux qui notent qu’ils n’arrivent plus à satisfaire la demande sur le marché. Devant cette forte demande pour les produits et gammes de la marque Orangina Djgaguen très prisés sur le marché, l’entreprise aujourd’hui dirigée par Nesrine, la jeune et dynamique fille du détenteur de la marque, a mis en place une nouvelle stratégie pour se redéployer en projetant trois unités de production destinées aux grandes régions du pays. Elle explique que la présence illégale d’autres producteurs de la marque en Algérie a quelque peu gêné et freiné son expansion en se déclarant confiante qu’à l’issue du litige qui l’oppose depuis surtout 2004 avec un producteur local. L’entreprise Djdaguen se montre intraitable avec eux en attendant que la justice, dont les premiers jugements lui sont favorables, tranche définitivement dans l’affaire en la rétablissant dans ses droits en un mot comme propriétaire exclusif de la marque en Algérie.


S B

 

Commentaires 

 
#1 Agronome 03-08-2012 11:38
Mettre moins de sucre dans les sodas.
Ce sucre est importé à 100% et favorise le diabète.
Des normes devraient être imposées par le ministère de la santé.
 
DIlem
DILEM DU 23 OCTOBRE  2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos