Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Oran

Violentes manifestations à Ras El-Aïn


 De violentes manifestations ont eu lieu, durant toute la journée d’hier, au bidonville de Ras El-Aïn, à l’ouest d’Oran, avec en toile de fond la crise du logement et la mal-vie. Plusieurs arrestations ont été signalées, avons-nous appris sur place.
Les brigades antiémeutes encerclaient Ras El-Aïn et bloquaient toutes les voies y menant. Face à eux, au loin, des dizaines de manifestants, y compris des groupes de femmes.
Pneus, branches d’arbres et autres objets hétéroclites étaient brûlés, alors que les forces de l’ordre répliquaient avec les gaz lacrymogènes. Les groupes de contestataires, le visage caché par des foulards usaient de lance-pierres contre les forces de l’ordre.
Ces derniers chargeront à maintes reprises utilisant des bombes lacrymogènes pour disperser les manifestants qui fuiyaient dans les rues défoncées et étroites du quartier. Les gaz lacrymogènes ont provoqué des malaises chez de nombreux habitants et des riverains, dont des enfants et des femmes, selon des témoins.
Du côté des habitants de Ras El-Aïn, l’on affirme que la protestation se voulait au départ pacifique : “Nous voulions juste nous rassembler sur la route pour interpeller les autorités, leur demander de nous dire jusqu’à quand nous devrons attendre pour bénéficier d’un toit décent. Mais des voyous venus d’autres quartiers ont commencé à lancer des pierres en direction des policiers.” D’autres jeunes pointent un doigt accusateur vers “les forces de l’ordre qui ont usé de gaz lacrymogènes en direction des terrasses”.
Plusieurs interpellations ont eu lieu, avons-nous appris, notamment des jeunes qui filmaient à l’aide de leurs portables.


D. Loukil



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER