Nigeria: violents combats entre le groupe armé Boko Haram et l'armée à BamaUkraine : 15 soldats ukrainiens tués en 24 heures dans l'EstLe député tunisien Mohamed Ali Nasri a été agressé dans la nuit par des hommes armés dans son domicileOuverture de la session d'automne de l'APNPour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Jeudi, 23 Août 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

LES VOLS À DESTINATION DE L’ÉTRANGER AFFICHENT COMPLET

Y a-t-il une place dans l’avion ?

Par : Nabila SAIDOUN

La saison estivale se décline désormais en deux phases “l’avant et l’après-Ramadhan”

Les transporteurs aériens enregistrent une pression sans précédent au courant de cet été révélant un fait nouveau émanant des Algériens. Il est de coutume d’observer une perturbation durant la phase retour de nos ressortissants résidant à l’étranger après leur séjour de détente au pays. Or cette fois-ci, il s’agit d’Algériens qui sont très nombreux à opter pour des vacances après le Ramadhan à tel point que les titres de transport deviennent une denrée rare voire inexistants jusqu’au 13 septembre prochain. La demande est concentrée sur la France, la Turquie, le Maroc, la Tunisie, le Royaume-Uni et même l’Allemagne n’échappe pas à ce phénomène. Aussi, la saison estivale se décline désormais en deux phases : l’avant et l’après-Ramadhan et les aoûtiens l’emportent haut la main. La demande émise atteste qu’un grand nombre d’Algériens préfèrent se contenter de la dizaine de jours précédant la rentrée des classes pour partir en vacances, estimant que c’est la période idoine pour se requinquer après un mois d’hibernation. Mais il est connu des Algériens de ne jamais programmer les vacances et de s’y prendre toujours à la dernière minute. Cela amène inéluctablement à une situation de saturation difficile à gérer notamment pour les compagnies aériennes qui n’ont pas manqué pourtant, du moins jusqu’à une certaine limite, de renforcer leurs capacités en termes de sièges ou à travers des fréquences supplémentaires. “Il est difficile de faire plus que cela en l’absence de statistiques plus fiables. Les Algériens s’y prennent toujours à la dernière minute et le monde de l’aérien ne fonctionne pas de la sorte. Ceci donne lieu à l’indisponibilité et l’augmentation des tarifs sur les billets”, nous explique un spécialiste de l’aérien. Une réalité confirmée auprès des compagnies à l’exemple d’Air France, de la RAM, de Turkish Airlines qui opère avec un vol quotidien et c’est loin d’être suffisant à tel point que le billet peut atteindre parfois les 100 000 DA. “La demande algérienne est en continuelle croissance chaque année et notamment sur certaines périodes dont l’été et cela aussi bien sur Istanbul que sur Antalya qui sont des destinations de vacances par excellence. En effet, nous affichons complet au départ d’Alger jusqu’au 13 septembre”, nous a affirmé, hier, Metin Kalyoncu, représentant de la compagnie turque en Algérie. Idem pour Wassila Boubekeur, responsable marketing et communication à Air France. “Nous opérons avec 4 vols jour sur Paris mais c’est loin d’être suffisant. Nous avons même renforcé nos capacités en sièges en opérant avec des appareils à grande capacité et malgré cela nous affichons complet jusqu’au 13 septembre”, précise-t-elle, conseillant à l’occasion de recourir, tout de même, aux listes d’attente. Même topo pour la RAM et British Airways qui affichent full ainsi que Lufthansa qui a rajouté pourtant deux vols de nuit pour les trois semaines suivant la fin de Ramadhan. Contactés également par nos soins, les responsables d’Air Algérie ont répondu “avoir mis sur la France, essentiellement Paris, 14 vols supplémentaires entre le 26 août et le 3 septembre, soit 6 453 sièges additionnels. Les réservations se font au fur et à mesure. Sur Oran-Casa 393 sièges. Alger-Casa 358 sièges. Alger-Tunis 705 sièges. Alger-Barcelone 473 sièges. Alger-Palma 429 sièges. Alger-Alicante 690 sièges. Oran-Alicante 497 sièges. Alger-Istanbul 202 sièges. Soit 2 626 sièges sur la France en plus des 61 650 prévus initialement et 3 627 sur le reste des pays cités”. Une forte demande est également enregistrée par Aigle Azur depuis la fin de Ramadhan sans que cela ne provoque une saturation. “Nous arrivons à nous adapter à cette réalité avec le renforcement de notre programme durant toute la période estivale”, nous dit-on auprès de la compagnie qui opère depuis le 25 mars jusqu’au 27 octobre prochain, au départ d’Alger en direction de Paris, avec 5 vols quotidiens les mardi et vendredi et 4 vols le reste de la semaine. Ce départ massif des Algériens en vacances est aussi de mise auprès des compagnies de transport maritime. L’Entreprise nationale de transport maritime des voyageurs (ENTMV) nous a confirmé, hier, une très grande affluence sur Alicante et Marseille entre le 22 et 26 août courant.

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 02 SEPTEMBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos