Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Algérie profonde Mardi, 03 Juillet 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Tipasa

42 projets en cours au niveau de Tonic Industrie

Par : Mohammed Djamel

Quarante-deux projets sont en cours afin de relancer l’entreprise Tonic Industrie, selon ce qui ressort d’une entrevue accordée à Liberté par M. Mohamed Merzoug, PDG de Tonic Industrie, une entreprise créée en avril 2011 et relevant désormais de la SGP Géphac à partir des moyens humains et matériels de l’ex-Tonic Emballage, une société partie en faillite, indique-t-on de même source.
Ces précisions, le président-directeur général de Tonic Emballage a tenu à les faire suite aux remous ayant émaillé la localité côtière de Bou Ismaïl, curieusement après l’annonce de la relance de deux projets considérés comme hautement stratégique par les partenaires sociaux. Il s’agit en l’occurrence de l’alimentation en eau des unités de l’EPE Tonic Industrie SPA depuis la station de dessalement de Fouka et du renforcement de l’alimentation en eau de la population de Bou Ismaïl ainsi que de la réhabilitation et de l’exploitation de la station d’épuration des eaux usées industrielles du complexe El-Ouarsenis, sis à Chaïba. Ces deux opérations sont inscrites dans le programme d’investissements d’urgence adopté par le conseil d’administration de l’entreprise le 25 octobre 2011 et financées par le Trésor public, a-t-on souligné.
Pour la petite précision, les ateliers de Tonic étaient alimentées en eau nécessaire au processus de fabrication de papier par une rotation de quelque 200 camions-citernes auprès des fournisseurs particuliers, a-t-on ajouté. Le maître-mot du premier responsable de l’entreprise au cours de l’entrevue a été de “remettre à flots” l’entreprise Tonic Industrie considérée comme “un important outil industriel à préserver”.  Sans l’intervention des pouvoirs publics, “nos installations auraient dépéri et nos emplois perdus”, a-t-on expliqué. “Toutes les difficultés rencontrées pour sauvegarder l’entreprise ont été aplanies pour qu’enfin, dans cet esprit de générosité qui a prévalu à tous les niveaux de décisions, Tonic Industrie survive à la faillite, aux énormes pertes financières et à la désorganisation générale qui a prévalu lors des années précédentes”, selon les mots PDG lors de sa prise de fonction au mois de décembre 2011.


M D

 
DIlem
DILEM DU 23 OCTOBRE  2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos