Le taux national de participation à l'élection présidentielle est de 51,70% (T.Belaiz, ministre de l'intérieur et des collectivités locales)Les résultats de l'élection présidentielle seront annoncés vendredi par le ministre de l'intérieur et des collectivités localesPour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Algérie profonde Mercredi, 11 Juillet 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Collecte des ordures ménagères à BÉjaÏa

Beaucoup d'interrogations suite à un jugement “infructueux”

Par : OUYOUGOUTE M.

Alors que les problèmes de collecte des déchets ménagers s’intensifient en début de période estivale, au vu des quantités rejetées, la commission de jugement des offres de la commune de Béjaïa vient de dresser un procès-verbal prononçant l’infructuosité du programme de sous-traitance du ramassage des ordures.

Le commun des Béjaouis ne peut s’empêcher de regretter que Béjaïa, l’une des villes les plus anciennes de la Méditerranée, soit aussi sale. Le constat est fait aussi par les nombreux estivants qui choisissent la destination Béjaïa pour leurs vacances d’été. Il était opportun donc de s’intéresser à certains aspects de la gestion de la municipalité, en particulier aux programmes liés à la collecte des déchets dont l’inexécution a des impacts directs sur cet état de fait.
Alors que les problèmes de collecte des déchets ménagers s’intensifient en début de période estivale, la commission de jugement des offres de la commune de Béjaïa vient de dresser un procès-verbal prononçant l’infructuosité du programme de sous-traitance du ramassage des ordures dans quatre secteurs suburbains de la ville, a regretté un membre de cette assemblée. Prétexte invoqué : la préqualification d’une seule entreprise sur les quatre ayant soumissionné. Le programme, doté d’une enveloppe budgétaire initiale de 43 millions de dinars, était destiné à améliorer les prestations de collecte dans les quartiers périphériques de la ville à forte densité, comme Tizi, Ighil Ouchalal, Laazib Oumamar, Takliat, Ihaddadène Ouadda et Oufella, Dar Jbel et Boukhiama, dont les habitants expriment quotidiennement leur insatisfaction, et par-là même réduire la pression sur les moyens humains et matériels de la commune, dont les 13 camions à benne tasseuse opérationnels sont insuffisants en période normale pour l’intervention dans les 18 secteurs de collecte de jour et de nuit, nonobstant les secteurs propres à la saison estivale, a expliqué notre interlocuteur. Il a fallu, a-t-il affirmé, plus de 12 jours à la commission pour établir un procès-verbal d’évaluation, “censé être dressé séance tenante, après moult tergiversations pour des desseins très éloignés des intérêts de la commune, prononçant l’infructuosité sous prétexte d’une seule entreprise préqualifiée, ce qui ne manque pas de soulever des interrogations”.
Sinon comment expliquer, a poursuivi notre interlocuteur, la disqualification de soumissionnaires par la commission d’évaluation, sous le motif d’absence de pièces administratives (PV de contrôle technique), alors que la réglementation des marchés publics stipule que seules les offres déclarées conformes et complètes seront admises à l’évaluation, et que les soumissionnaires dont les offres techniques sont incomplètes sont censés avoir été invités à compléter leurs offres techniques dans un délai maximum de 10 jours.
Plus encore, l’interprétation très restrictive de l’évaluation du matériel, sans tenir compte des dispositions du cahier des charges qui précisent clairement les justificatifs requis pour l’attribution des points, sauf à croire que le seul objectif est de déclarer l’appel d’offres infructueux en ne faisant préqualifier qu’une seule entreprise après l’élimination forcée de tous les autres prétendants.
Pour finir, le vice-président chargé de l’hygiène et de la sécurité n’a pas manqué de répliquer au wali de Béjaïa, qui ne cesse de déplorer à raison l’état de saleté de la ville, de se pencher sur cette situation et ce type de procédure, qui n’est qu’un exemple parmi tant d’autres programmes mis en jachère, à l’instar de celui relatif à l’acquisition de caissons métalliques, et de s’abstenir de formuler “des supputations inutiles sur les prochaines élections locales dont les résultats dépendent de la seule volonté des citoyens”.


M. O

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 17 AVRIL 2014
Galerie Agrandir

LE SCRUTIN EN IMAGES

video

CONTRECHAMP
Galerie photos
Vote à Nedroma (Tlemcen)
Vote à Nedroma (Tlemcen)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière

Élection Présidentielle

Voir toute La rubrique

Dernières infos