Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Algérie profonde Mardi, 03 Juillet 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Bréves du Centre

Par : Correspondants

Barré en rouge des registres des Moudjahidine : Un appel désespéré d’un vieux moudjahid
Reconnu comme moudjahid puis barré en rouge des registres des moudjahidine de la wilaya III historique, Ould Ali Mohamed Ousalem, un ancien financier et ravitailleur des troupes de l’ALN, est décédé en 1997 sans pouvoir obtenir sa réhabilitation dans son statut même après un long mais vain combat.  Selon le fils de cet ancien Moudjahid, Ould Ali Mohammed, originaire des Ouacifs, dans la wilaya de Tizi Ouzou, a été un des membres fondateurs de l’Etoile nord africaine, aux côtés de Messali El Hadj, d’Imache Amar et de Dillali Mohamed Said alors que durant la guerre de libération 1954-1962, il était membre de l’OCFLN, ayant participé à la lutte de libération nationale en qualité de chef de front puis responsable financier et ravitailleurs dans la wilaya III. " Une attestation authentique est là pour appuyer ces déclarations " explique le fils de l’ancien Moudjahid qui dit avoir aussi en sa possession des déclarations sur l’honneur de quelques frères d’armes.  Dans sa lettre au président de la république, le fils de l’ancien Moudjahid dit vouloir obtenir au moins un éclairage sur le motif qui a motivé la notification de l’arrêté ministériel d’annulation de la qualité de Moudjahid à son père par la commission ad-hoc en date du 9 juin 1981 et l’annulation de son dossier de pension privant ainsi son épouse centenaire et grabataire ainsi que ses deux enfants handicapés mentaux à 100% et miséreux de bénéficier de leurs droits légitimes.    Il y va sans souligner que le cas de ce Moudjahid spolié de son statut alors que la polémique sur le dossier sur les vrais faux Moudjahidines, bien que remis dans les tiroirs, n’a pas livré tous ses secrets même au moment où l’Algérie célèbre le cinquantenaire de son indépendance.
S. LESLOUS

Touggourt  : Un mort et deux blessés dans accident de la circulation
Avant hier, vers 5h30 du matin, un accident de circulation s’est produit sur la route nationale 3, au niveau de l’intersection menant à la ville de Blidet Omar, à 35 km environ du chef-lieu de la daïra de Touggourt. Les deux voitures une Renault Clio et une Toyota Yaris, sont entrées en collision. Selon des témoins, un des chauffeurs a tenté un dépassement dangereux. Le bilan a fait un mort sur le coup et deux autres personnes se trouvent dans un état grave. Les victimes ont été évacuées à l’hôpital "Slimane Amirat" de Touggourt.
Ammar Dafeur    

M’Sila : Une bijouterie cambriolée
Des cambrioleurs ont dévalisé une bijouterie située dans le centre-ville de M’Sila,  a-t-on appris de source proche de l'enquête. Le cambriolage de cette boutique située à la cité Ouaâoua, est attribué à un gang non encore déterminé. La valeur des bijoux volés est estimée à 500 millions de centimes. Les investigations ont été confiées par le parquet à la police judiciaire de la Sûreté de wilaya.   Par ailleurs, une jeune fille, N. N., âgée
de 15 ans de la commune de M’Djadel, 128 kilomètres du chef lieu de la wilaya de M’Sila, a rendu l'âme hier à l'hôpital de Boussaâda après avoir consommé de l'insecticide destiné à l'agriculture. D'après nos sources, les raisons de cet acte  restent encore inconnues. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de ce drame.
Chabane Bouarissa

 
DIlem
DILEM DU 19 OCTOBRE  2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos