Un chef terroriste éliminé dans la région de Tizi-Ouzou (MDN)Conflit sud-soudanais: reprise des négociations de paix en EthiopieL'ONU appuie l'Algérie dans son rôle de médiation pour la paix en Libye et au MaliPour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Algérie profonde Lundi, 09 Juillet 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

SPÉCIALISÉ DANS LES PRODUITS D’HYGIÈNE

Faderco s’implante à Sétif

Par : Faouzi Senoussaoui

Le complexe industriel, qui a été le fruit de facilitations accordées par la wilaya en 2007 aux investisseurs privés, s’étale sur une superficie de 35 000 mètres carrés dont 18 196 bâtis, et a nécessité plus de 25 millions d’euros d’investissements.

À l’occasion du cinquantenaire de l’Indépendance, le tissu industriel de la wilaya de Sétif vient d’être renforcé par un nouveau complexe spécialisé dans les produits d’hygiène. Tous les produits dérivés du coton et articles d’hygiène féminins, infantiles, d’incontinence à matelas absorbants dont les couches pour adultes et autres articles seront désormais fabriqués par Faderco à Sétif pour satisfaire la demande nationale et exporter vers des pays voisins, à l’instar du Maroc, de la Tunisie, du Niger et de la Libye.
Faderco créera, par ailleurs, à la fin de l’année en cours, pas moins de 500 postes d’emplois directs et plus de  2 500 postes indirects. Le complexe industriel, qui a été le fruit de facilitations accordées par la wilaya en 2007 aux investisseurs privés, s’étale sur une superficie de 35 000 m2 dont 18 196 bâtis, et a nécessité plus de 25 millions d’euros d’investissements. Il produira plus de 16 millions de tonnes de papier. Ainsi, plus de 650 millions de couches-culottes seront annuellement mises sur le marché. L’usine de Sétif mettra fin aux pénuries répétées des couches pour adultes. En effet, selon le directeur général de Faderco, M. Amor Habes, 70 millions d’unités seront produites chaque année. La demande nationale sera ainsi satisfaite à 100%. Il faut souligner que l’importation de changes pour adultes a coûté à l’État plus de 14 millions de dollars soit 1,4 milliard de dinars. “Notre challenge c’est de produire algérien et créer des postes d’emploi et de la richesse dans notre pays. Il serait plus facile et plus rentable d’importer mais nous avons préféré investir.
Nous souhaitons que l’État annule les taxes sur la matière première importée, qui oscillent actuellement entre 15 et 30%, ou exiger des taxes sur les importations de couches adultes comme il a été fait pour les couches bébés qui sont actuellement fabriquées à 90% en Algérie”, dira M. Habès. Et d’ajouter : “Nos produits sont de très bonne qualité. La serviette hygiénique de marque Awane a connu un grand succès et nous a permis de détenir plus de 60% de parts de marché en 2012. Ce n’est pas fortuit car la concurrence est très rude dans ce créneau”, s’est réjoui Amor Habes, qui enchaîna : “Nous sommes conscients que la concurrence illégale est un danger qui menace nos affaires mais nous investissons davantage car nous savons que les pouvoirs publics sont aussi sensibles que nous et qu’ils vont incessamment mettre fin à la concurrence déloyale qui menace la production nationale et, du coup, les centaines de postes d’emploi que nous créons.” Par ailleurs, lors d’un point de presse animé en marge de l’inauguration du complexe par le wali de Sétif, le directeur général de Faderco a estimé que le geste de la wilaya qui vient de régulariser la situation du foncier au niveau de la zone industrielle est un signe fort pour encourager davantage l’investissement. Mieux encore, Faderco sera le leader dans la filière papeterie puisqu’une usine spécialisée dans la pâte à papier est en cours de réalisation. Cette dernière emploiera 300 personnes et générera pas moins de 12 000 postes d’emplois indirects pour produire pas moins de 8 000 tonnes de pâte à papier par an. M. Habès à tenu à préciser que cet acquis n’aurait jamais vu le jour sans le précieux concours de l’ancien wali de Sétif, Noureddine Bedoui, et l’actuel,  Zoukh Abdelkader, qui a régularisé le transfert des terrains attribués aux investisseurs et dont la distribution des décisions a été faite avant-hier, à l’occasion du cinquantenaire de l’Indépendance.


F. S

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 22 SEPTEMBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Gilles Kepel au Forum de Liberté (Partie 01)
Gilles Kepel au Forum de Liberté (Partie 01)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos