Fièvre aphteuse: réception de nouvelle quantité de vaccins (ministère) Le ministère des Affaires étrangères (MAE) a commémoré mercredi à Alger, en son siége, la Journée nationale du Moudjahid (20 août 1955/1956), à travers une cérémonie symbolique en présence de Ramtane Lamamra Un Palestinien a été tué mercredi dans un nouveau raid de l'aviation israélienne à Ghaza, portant à au moins 10 le nombre de Palestiniens tués depuis la fin du cessez-le-feu mardi(sources médicales palestiniennes)   EGYPTE: Les corps de quatre hommes décapités ont été découverts mercredi dans la péninsule du Sinaï (sécurité)  JAPON: Au moins 36 personnes sont mortes dans des glissements de terrain à Hiroshima et sept autres sont portées disparues dans à la suite de "terribles" intempéries (Bilan provisoire) Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Algérie profonde Lundi, 27 Août 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

annaba

Le couvert végétal du mont de l’Edough menacé

Par : Badis B.

Jamais la région n'a connu une vague de chaleur aussi intense. Jeudi et vendredi  derniers, des records absolus de température ont été battus un peu partout à travers la wilaya, atteignant 45°C dans certaines localités.


Les feux de forêt attisés par la canicule et les vents d’est parfois forts, difficiles à contrôler, ont de nouveau ravagé, une semaine durant, une bonne partie des versants nord et sud-est des monts de l’Edough, respectivement dominant la région côtière de Aïn Barbar et la plaine ouest de Annaba. Rien que pour les dernières 48 heures, on dénombre plus d’une vingtaine de foyers d’incendie ayant causé à beaucoup de personnes, notamment les bébés et les personnes âgées, des crises de suffocation. Nous avons appris que des dizaines de personnes ont, pour problème respiratoire, été évacuées aux différents services sanitaires de la wilaya, même si aucun cas sérieux lié à la canicule n’a été signalé au niveau des services des urgences des établissements hospitaliers de la ville. Ainsi, une vague de chaleur intense sévit à Annaba et a quelque peu gâché la fête de l’Aïd. Jamais la région n'a connu une vague de chaleur aussi intense. Jeudi et vendredi derniers, des records absolus de température ont été battus un peu partout à travers la wilaya, atteignant 45°C dans certaines localités. La région est ainsi en train de vivre un nouvel été caniculaire marqué par de nombreux feux de forêt qui détruisent des centaines d’hectares de végétation. À commencer par les zones de Mechwar El-Arab et celle d’El-Azla de Chetaïbi, Djebel Bouguetas qui domine l’école de police de Sidi Achour, ou encore la région boisée de Aïn Barbar. Selon nos sources, l'année 2012 est la plus destructrice, et ce massif forestier a vu plus de 20 000 ha de forêts ravagés par le feu, causant la désintégration du couvert végétal, qui assurait la fixation des terres sur une superficie forestière de la wilaya estimée à 68 824 ha. Aujourd’hui, même la réalisation d’un barrage programmé sur les hauteurs de la cité “Les Hongrois”, dont l’étude a été achevée et approuvée, avec pour but de protéger la plaine ouest des inondations, ne servira à rien avec les tonnes de boue qui seront déversées par les eaux de pluie, estime-t-on. Ce massif a été déjà l’objet d’un massacre systématique depuis plusieurs années. Ceci s’est déjà répercuté d’une manière horrible sur les cités de la ville, surtout celles situées à la lisière de l’Edough, où on enregistre, à chaque pluie, des tonnes de vase et de boue qui se cumulent dans les rues et ruelles. L’Edough avait, au même titre que les monts de Beni Salah, Djurdjura, ceux des Aurès et du massif de Collo, été la cible d’une agression écologique pratiquée par le corps expéditionnaire français dans le cadre de la politique de la terre brûlée. Mais c’est précisément depuis les années 1990, autrement dit lors de l’occupation de cette chaîne par les intégristes armés, qu’un sévère coup fut porté à la faune et la flore. Depuis, l’Edough continue chaque été de perdre de son couvert végétal, en voyant ses flancs s’appauvrir et se décharner au fil des ans. Les jardins potagers qui fleurissaient autrefois ont laissé place à des espaces de terres dont l’état actuel est des plus propices à l’érosion sous toutes ses formes. Cette absence de verdure ceinture l’Edough et entraîne inexorablement la disparition du microclimat de la région de Annaba. Les eaux de pluie font leur œuvre, déversant des tonnes de boue qui viennent inonder les quartiers de la ville, particulièrement deux de l’Elisa, de l’Orangerie et de la plaine ouest en général.     

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 20 AOUT 2014
Galerie Agrandir
Bannière
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos