Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Algérie profonde Jeudi, 13 Septembre 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Sétif

Le plus grand marché de l’informel éradiqué

Par : Faouzi Senoussaoui

Six cents policiers ont été mobilisés pour réussir cette opération tant attendue par les habitants de la cité des 132-Logements et Ammar-Deggou, qui ont beaucoup souffert des dépassements de ces “revendeurs” à la sauvette.

Vingt personnes dont trois accusées d’avoir détruit des biens publics ont été interpellées dans l’opération de démantèlement du plus grand marché informel de la wilaya de Sétif.
En effet, l’opération d’éradication du marché Abbacha-Ammar, appelé communément Andérioli, a été menée avant-hier avec un grand succès, au point où les citoyens n’arrivent pas à croire que ce géant aux pieds d’argile ait disparu. Les 600 policiers réquisitionnés pour l’opération ont investi les lieux à 2h du matin pour quadriller les lieux et éliminer pas moins de 800 étals et tentes exploités par près de 1000 individus qui y vendaient des fruits, des légumes, de la viande blanche, des vêtements et des souliers ainsi que des produits cosmétiques. Dès les premières heures de la matinée, les commerçants qui se
sont dirigés pour rejoindre leurs tables ainsi que les vendeurs à la sauvette se sont retrouvés face au renfort de la police. Les étals étaient déjà démantelés et transportés par les camions de l’APC. Vers 7h30, de la fumée dégagée par les pneus brûlés par certains protestataires qui ont essayé de résister à la décision du premier responsable de la wilaya, du gaz lacrymogène, des cris et une atmosphère tendue ont fait le décor des cités avoisinantes. Cependant, quelques heures ont suffi pour mettre fin à un désordre qui date de plus de vingt ans. Les riverains dont les habitants de la cité des 132-Logements et Ammar-Deggou ont poussé un ouf de soulagement. “Je n’en crois pas mes yeux. Cela fait plusieurs années que nous avons demandé l’élimination de ces lieux qui nous empoisonnent la vie. Ils nous ont enfin écoutés !” nous dira un habitant de la cité des 132-Logements. Il faut souligner que l’opération attendue depuis quelques jours et qui coïncide avec la rentrée sociale a été très appréciée par les citoyens.


F. S

 

Commentaires 

 
#5 Mohammed eldjazairi 15-09-2012 14:45
j'espère qu'une loi pénale viendra aussi résoudre de manière forte tous ces délinquants qui se veulent êtres les gardiens de parking avec leurs gourdins et armes blanches pour soutirer de l'argent à de paisibles citoyens, à croire que le ministère de l'intérieur a peur de chatouiller ces délinquants.
 
 
#4 amelhane 15-09-2012 11:22
Avant de dire éradiqué, attendons quelques mois d'abord!
 
 
#3 joslain 14-09-2012 05:53
sauvez oued-rhiou et relizane de ces faineants cherchant le gain facile! attention ils sont tous armés . meme ceux qui vous obligent à donner la piece parce que vous possedez une voiture et que vous vous etes garés là ou ils sont !!!!! vive la police metaphore
 
 
#2 yas69 13-09-2012 21:31
combattez la corruption avant de vous en prendre a ce qui on rien .le probleme c'est pas le marché informel ,c'est la déliquéssence du pays orchestrer par ceux qui dirige le pays
 
 
#1 gmalgerieardi 13-09-2012 11:15
on prends des risques !! il faut éradiquer les importateur aussi
Pour éradiquer l informel il faut créer des usines et pas les brûler au profit de l'import et des importateurs.
c'est con mais ça
 
DIlem
DILEM DU 23 OCTOBRE  2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos