Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Algérie profonde Jeudi, 19 Juillet 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Chelghoum Laïd (Mila)

Le siège de l’APC bloqué

Par : Kamel BOUABDELLAH

Le bâtiment de la mairie de Chelghoum Laïd a été assiégé, ce mardi matin, par des dizaines de citoyens qui ont empêché les employés et les représentants de la population de rejoindre leur poste de travail.
En effet, sur fonds d’une rumeur faisant état de la manipulation par le P/APC de la liste des bénéficiaires des 900 kiosques, dont l’attribution est imminente, des dizaines de postulants à ces locaux à caractère commercial ont bloqué les entrées de l’hôtel de ville, entre 8h et 10h mardi matin, mettant les employés de l’administration locale et les élus municipaux à rude épreuve.  Les protestataires mettent en garde les autorités de la ville contre tout acte de manipulation de la liste nominative des bénéficiaires des kiosques destinés aux jeunes chômeurs de la commune en menaçant de radicaliser leur mouvement si le P/APC, en congé de longue durée actuellement, venait à y introduire des modifications. Ils ont, par ailleurs, demandé à l’intérimaire du P/APC d’interdire à ce dernier, qu’ils accusent de manipulateur, d’accéder à ce dossier. Le chef de daïra et le maire par intérim ont reçu un groupe de jeunes représentant les protestataires et ont réussi à les ramener à de meilleurs sentiments après  s’être engagés à prendre en charge les préoccupations des citoyens. Rappelons que le P/APC de la ville est sous le coup d’une mesure de suspension, appelée par euphémisme  congé de longue durée.


K B

 

Commentaires 

 
#1 sara.yasmine1 31-08-2012 22:43
quelques bénéficiaires des logements de la nouvelle cité de djamaa lakhdar dite boukarana à chelghoum laid profitent illégalement de louer leurs logements pour les remplacer par des locations de luxe au centre ville ,par contre des centaines de familles de la ville de chelghoum laid souffrent du manque de logement en souhaitant d'en profiter méme si c'était contre leur vie.
 
DIlem
DILEM DU 23 OCTOBRE  2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos