Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Algérie profonde Mardi, 05 Mars 2013 09:30 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Mostaganem

Les œuvres sociales de l’éducation “dégelées”

Par : Correspondants

L’attente n’a que trop duré ! Néanmoins, c’est le grand soulagement au sein du secteur de l’éducation à Mostaganem. A la faveur de la promulgation des nouveaux textes de recomposition de leurs organes gestionnaires, les œuvres sociales dudit secteur viennent de reprendre leurs activités. “Auto-gelées” depuis l’année 2005 en raison de la paralysie totale inhérente aux conflits internes à l’UGTA à laquelle les textes réglementaires confiaient la gestion excluant tout autre formation syndicale, ces œuvres sociales ont, entre-temps, cumulé une cagnotte particulièrement grasse, qui dépasse aujourd’hui les 23 milliards de centimes. Désormais, passée sous d’autres mains “syndicales” élues par les urnes, la nouvelle commission des œuvres sociales de la wilaya s’attelle à rattraper le temps perdu et régulariser la situation dont elle a héritée. Ainsi, après traitement des dossiers formulés durant les exercices 2011 et 2012, ce sont quelque 1 200 fonctionnaires du secteur, des orphelins et des veuves d’employés décédés, des salariés ayant subi des soins médicaux lourds, pour eux ou aux membres de leur famille à charge, ou des travailleurs partis à la retraite, qui perçoivent depuis ces derniers jours leurs arriérés de pécule au départ à la retraite, d’aides et autres prêts sociaux. En attendant, la commission travaille d'arrache-pied pour régulariser les milliers de dossiers concernant toutes les catégories socioprofessionnelles du secteur, en souffrance depuis des années. De source syndicale, on apprend que Mostaganem serait la première wilaya du pays à avoir procédé au déblocage de la paralysie des activités des œuvres sociales.

 

M. O. T.

 
DIlem
DILEM DU 30 SEPTEMBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos