Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Algérie profonde Dimanche, 15 Juillet 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

LAGHOUAT

Plus de 150 000 quintaux de blé réceptionnés par la CCLS

Par : Arezki BOUHAMAM

Contrairement à la faible production céréalière de la saison passée du fait de la sécheresse ayant affecté près de 80% de la surface ensemencée, la récolte du blé dur et tendre semble satisfaisante. En effet, la Coopérative des céréales et légumes et secs (CCLS) de Laghouat vient de réceptionner provisoirement plus de 150 000 quintaux de blé dur et tendre.
Cette quantité reste provisoire, nous indique-t-on. Le fait nouveau pour cette année est le temps record dans le  paiement des céréaliculteurs. En effet, en coordination avec la Banque de l’agriculture et du développement rural (BADR), plus de 400 millions de dinars sont déjà déboursés pour le compte des producteurs, soit environs 75% des céréaliculteurs sont payés. La devanture de l’agence BADR d’Al-Mâamoura, à Laghouat, a connu une énorme chaîne de producteurs de blé dur et tendre, attendant l’ouverture des guichets pour encaisser leur chèque. Sur place, nous avons appris que l’opération de dépôt de la production dans les dépôts de la CCLS, le pesage, la remise du chèque et le règlement par la BADR, prend une moyenne de 70 heures. Un temps record selon des agriculteurs interrogés. D’après la direction des services agricoles (DSA), une récolte de près de 400 000 quintaux de céréales est attendue dans cette wilaya du sud du pays. Cette production prévisionnelle, portant sur 200 000 quintaux  d’orge et 145 000 q de blé dur et tendre est attendue sur une surface emblavée de 24 000 hectares. Pour les céréaliers, cette récolte “exceptionnelle” est due à plusieurs facteurs, dont les conditions naturelles favorables et l’extension des superficies consacrées à la céréaliculture. Durant la campagne moissons-battages, plus de vingt moissonneuses-batteuses ont été mobilisées pour renforcer le parc de la Coopérative des céréales et légumes et secs (CCLS) de Laghouat.
Cette dernière, pour sa part, aménagé un point d’ensilage à Aflou, à quelque 120 km au nord de Laghouat, pour consolider le site principal de stockage situé au chef-lieu de wilaya, en plus du lancement, en coordination avec la Banque de l’agriculture et du développement rural (BADR), des procédures de paiement des céréaliculteurs.


B A

 
DIlem
DILEM DU 30 OCTOBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Voir toute La rubrique

Dernières infos