Mascara : trois morts dans deux accidents de la route distinctsGaza: huit Palestiniens tués lors d'un raid aérien israélien (secours)Libye: combats et incendie sur un site de carburant à Tripoli, le gouvernement impuissantCommerce: 270 infractions pour non-respect de la permanence de l’AïdPour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Algérie profonde Jeudi, 02 Août 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Souk-Ahras

Profanation d’une mosaïque représentant le chahid Benlaboudi

Par : Hocine FARROUKI

Sur les 54 tableaux à l'effigie de chouhada, d'hommes de lettres et du théâtre de la région ornant le mur faisant face à l'institut des lettres de Souk-Ahras, un seul a subi des dégâts défigurant le visage du chahid Benlaboudi Hacene. Né le 7 février 1924 à Souk-Ahras, il s'est dès son jeune âge lancé dans le militantisme, intégrant les rangs des Scouts musulmans aux côtés du défunt Badji Mokhtar, Madi Elhafsi connu sous le nom de “Dada El hafsi”. Il a rejoint ensuite le PPA de Messali Hadj avant de s'engager dans les rangs du FLN.
Il fut condamné une première fois pour avoir participé avec un groupe de Souk-ahrassiens au soulèvement du 8-Mai 1945. De par sa fonction de régisseur au marché de gros (comptable chez les commerçants juifs), il fut trésorier du FLN pour la région de Souk-Ahras.
Se sentant en danger après la découverte de ses activités secrètes il a rejoint le maquis. À la veille du 14 juillet, il est redescendu en ville accompagné de cinq moudjahidine pour commettre un attentat à la salle des fêtes, lieu où les soldats français préparaient le bal du 14 juillet. Leur accoutrement leur porta préjudice. Ils portaient, en effet, des voiles noirs (la mlaïa des femmes de l'Est algérien à cette époque) par dessus des godasses. Une femme juive qui se tenait à sa porte fut surprise de voir passer devant elle des femmes portant des godasses.
Elle alerta immédiatement les militaires qui encerclèrent la maison de Hammadi Saddek connu sous le sobriquet de Saddek Hlaoua, lieu de cache des fidayne. Ils furent tous tués.
Les enfants de Benlaboudi ignorent jusqu’à ce jour le lieu où leur père a été enterré. Cet acte de vandalisme ignoble et condamnable a fortement choqué les proches du chahid ainsi que ceux des citoyens souk-ahrassiens qui l’ont connu et approché.

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 30 JUILLET 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Le Forum de Liberté a reçu mardi 22 juillet 2014, à 22h, l’écrivain et dramaturge, Slimane Benaïssa. Notre invité a animé une communication sur le thème “La pluralité culturelle, une chance pour l’Algérie”. (Seconde partie)
Le Forum de Liberté a reçu mardi 22 juillet 2014, à 22h, l’écrivain et dramaturge, Slimane Benaïssa. Notre invité a animé une communication sur le thème “La pluralité culturelle, une chance pour l’Algérie”. (Seconde partie)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos