Algérie: Le rythme d'inflation annuel s'est stabilisé en juillet à 1,5% soit le même taux d'évolution enregistré en juin dernier(ONS) Accidents de la circulation : 14 morts et 108 blessés dans 45 en une journée (Gendarmerie)Crash de l'avion ukrainien à Tamanrasset: début de l'opération d'identification des victimesLIBYE: 15 corps de migrants africains ont été découverts dimanche en mer près de Tripoli, à côté d'un canot pneumatique éventré, 09 jours après le naufrage d'une embarcation qui a coûté la vie à quelque 170 migrants clandestins Football/Match retard (2e journée) : ES Sétif - USM Bel-Abbès, le 6 septembre à 19h00 (LFP)Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Algérie profonde Mardi, 14 Janvier 2014 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Femmes salariées marginalisées en Algérie

Rawlen, le réseau de prise en charge

Par : D. LOUKIL

Comme pour exorciser les souffrances qu’elles endurent depuis des années, ces femmes ont raconté le harcèlement moral, les abus en tout genre, la marginalisation, la discrimination...

Depuis plusieurs semaines, des séminaires de formation se déroulent dans plusieurs villes d’Algérie, plus particulièrement à Oran, où vont se structurer les premiers noyaux de “femmes salariées marginalisées”, donnant naissance au réseau “d’autonomisation juridique Rawlen”. La dernière rencontre a donné lieu à des prises de parole de plusieurs femmes employées dans le cadre des dispositifs d’emplois de jeunes, du filet social, ou encore fonctionnaires du secteur de la santé, des collectivités locales. Un vécu violent, passé sous silence, écrasé par la peur et que si peu de gens veulent entendre. Comme pour exorciser les souffrances qu’elles portent depuis des années, ces femmes ont raconté le harcèlement moral, les abus en tout genre, la marginalisation, la discrimination. Kheïra, employée dans le cadre du filet social depuis près de 10 ans dans une APC, va se livrer, plutôt va livrer le harcèlement sexuel et la tentative de viol qu’elle a subis. Mariée, elle ne dira jamais un mot de cela : la peur d’être accusée, de se voir habiller de cet habit de “femme immorale ayant probablement provoqué son collègue et agresseur”. Fatma, infirmière diplômée dans une structure de santé publique, a subi les foudres de ces supérieurs : conseil de discipline, sanction, mise à pied, mutation. Son crime : avoir refusé d’obéir et dénoncé un médecin, chef de service, qui exigeait d’elle qu’elle accomplisse des tâches ne relevant pas de ses prérogatives et n’entrant pas dans le cadre de sa fonction d’infirmière diplômée. Les “histoires” défileront durant des heures. Car face au harcèlement moral ou sexuel, les femmes portant hidjab ou non, mariées ou célibataires, sont placées dans le même carcan : des femmes ayant un statut salarial précaire, renforcé par un statut de mineure à vie dans la société, faisant d’elles des proies encore plus faciles à atteindre. C’est souvent un supérieur hiérarchique qui exerce ces pressions, ces harcèlements, des regards soutenus, une main posée sur l’épaule, des convocations sans raison dans un bureau sans témoin, des pressions pour fragiliser la salariée en créant une instabilité autour de son poste. Au milieu des larmes parfois, ou des silences longs et lourds de sens, les femmes salariées du réseau Rawlen, aujourd’hui appuyées par le comité des femmes Snapap, s’informent et apprennent en intégrant les dispositifs juridiques existant en Algérie. à terme, elles seront les rédactrices d’un état des lieux général des discriminations qu’elles subissent dans le monde du travail.

 

D. L

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 01 SEPTEMBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos