Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Algérie profonde Jeudi, 20 Septembre 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Alors qu’une enquête de la police est toujours en cours

Une nouvelle commission des œuvres sociales à l’APC de Constantine

Par : Betina Souheila

La commission de l’UGTA, en 2009, qui avait à sa charge le dossier en question,  a été gelée et son compte bloqué.

La nouvelle commission des œuvres sociales des travailleurs de la commune de Constantine a été désignée, avant-hier, au centre culturel Abdelhamid-Benbadis. En effet, lors d’une assemblée générale élective tenue en présence d’une centaine de travailleurs de l’APC, des représentants de l’administration, un huissier de justice et le secrétaire du bureau de wilaya du Snapap, neuf personnes et deux autres suppléants ont été choisis pour constituer le nouveau bureau de la commission.
Cette dernière, en plus de la gestion du dossier des œuvres sociales, aura également pour mission d’améliorer la situation socioprofessionnelle des travailleurs de l’APC, notamment l’élaboration du statut des travailleurs communaux et régler leurs problèmes qui sont à la traîne depuis des années. “Les droits des travailleurs de l’APC sont ignorés depuis 4 ans, il n’y a pas eu de promotions ni d’avancements dans les grades, en plus du manque de tenues et d’équipements de travail, comme c’est le cas pour les travailleurs de l’assainissement”, déclare un syndicaliste.
Ce dernier a tenu, par ailleurs, à nous préciser que “tous ces problèmes sont la cause de la dégradation dans les services communaux que le citoyen dénonce depuis des années”. Il va sans dire que le problème de la gestion des œuvres sociales constituait depuis longtemps un conflit opposant les organisations syndicales du Snapap et de l’UGTA de l’APC de Constantine.
En 2009, la commission de l’UGTA, qui avait à sa charge le dossier en question, a été gelée et son compte bloqué.
“Ce compte contient à l’heure actuelle une somme de 6 milliards de centimes”, nous a précisé M. Benkhalaf, porte-parole de la section syndicale du Snapap.
Cette décision a été prise suite à une plainte déposée par des syndicalistes qui dénonçaient des dépassements dans la gestion des œuvres sociales de l’APC de Constantine. Aussi, les services de sécurité ont déclenché une enquête qui, faut-il le souligner, est toujours en cours. Les syndicalistes du Snapap accusent les membres de la précédente commission de mauvaise gestion et d’illégitimité juridique puisqu’elle “règne” depuis une douzaine d’années, alors que le décret relatif au financement des œuvres sociales exige que la commission chargée de la gestion doit être renouvelée tous les trois ans.
Enfin, rappelons que l’enquête en question a pris du temps, puisque les enquêteurs vérifient les dossiers datant de la période allant de 1996 à 2009. Et jusque-là, aucun bilan financier n’a été établi.


S B

 
DIlem
DILEM DU 30 OCTOBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Voir toute La rubrique

Dernières infos