Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Auto-News

Conduire et se conduire autrement

La signalisation, la langue de Molière et Shakespeare

À chaque fois que je vois ce fameux panneau sur lequel on peut lire “respectez la signalisation”, cela me fait sourire. Ceux qui les conçoivent, les fabriquent et les installent ne font pas tout pour les faire tourner au ridicule. Jugeons-en : sur l’autoroute Est-Ouest ont peur lire “téléphone portable interdit au volant”. Avez-vous vu un téléphone au volant ? Ou : “Arrêtez-vous en cas de fatigue, avec un Bzzzz !” S’arrêter pour se faire agresser, ou carrément se faire percuter par autre conducteur, camion ou bus. Ou encore : “Ne pas jeter les déchets partout”. Faut-il avoir un espace ou des corbeilles adéquats où les jeter ? Et voici la meilleure : “Papa, je préfère t’attendre que de te perdre.” C’est beau, très beau. Mais la maman n’a pas droit de cité ! Et la parité, elle est où ? Il y a quelques jours, un grand club de football a retiré le nouveau maillot de son équipe pour une faute d’orthographe. à quand verra-t-on le remplacement de panneaux que sont ni réglementaires ni correctement écrits ? Respecter la signalisation, dites-vous ?
Durant la campagne électorale, elle l’a été ? Et qui paiera le coût de nettoyage, de fabrication ou du remplacement des panneaux salis, endommagés par les candidats peu respectueux et sans scrupule ? La facture, qui se chiffre en milliards de centimes pour la remise en état des panneaux de signalisation, devrait être facturée aux candidats et leurs partis respectifs, et non au peuple, donc pas au contribuable. Passons à un autre sujet tout aussi important : les panneaux d’entrée ou sortie des limites d’une commune ou de wilaya ! Ce fameux écriteau “bonne route” en anglais.
Le “Safety road”, ou pis encore, dans la wilaya de Djelfa, c’est “Safty road” N’a-t-on pas des gens qui maîtrisent la langue de Shakespeare ? Safety = sécurité, road = route. Si l’on dit : Safety road, en français cela donnerait = Sécurité route… ça n’a pas de sens en français ! Il y pas plein d’expressions en anglais, comme “have a safe trip”, “safe journey" ou “have an enjoyable and safe trip”, puis “drive safely”. Vous dites : respectez la signalisation ? Peut-on respecter des panneaux qui ne se respectent pas ? De grâce, corrigez-nous ces fautes qui nous font honte et une insulte à notre intelligence et celle de tous les Algériens.
On nous prend vraiment pour des analphabètes. Le peuple algérien a beaucoup évolué depuis 1962. Il sait lire et écrire, et beaucoup savent même jongler avec les langues et l’internet. En attendant, chers conducteurs et conductrices, respectez ce qui reste à respecter. Il y va de votre vie et celle de vos enfants. Notre priorité est de sauver des vies humaines. Vigilance !


Y. B. M.