Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Avis d'expert

Avis d'expert

L’excellence : le challenge

L’édition no 20 de décembre 2013 du bulletin d’information trimestriel de l’Agence nationale d’intermédiation et de régulation foncière, Aniref Voice, a consacré son dossier à l’amélioration continue des compétences et des performances. Dans ce dossier, le bulletin revient sur la validation de l’Aniref par l’EFQM “Committed to Excellence”. On apprend que, le 18 mars 2012, l’Aniref avait signé une convention de partenariat avec le programme “Développement économique durable” portant sur le projet pilote d’implémentation du système EFQM. L’Aniref est ainsi devenue membre de cette fondation. En s’engageant dans le modèle d’excellence EFQM, l’Aniref cible, à travers l’application de ce système d’excellence, l’amélioration continue des performances de son organisation et de la qualité du management de ses missions, principalement le programme de création et d’aménagement des nouveaux parcs industriels. Dans son édito, la directrice générale, Hassiba Mokraoui, explique que “le modèle d’excellence EFQM doit permettre à notre agence de comprendre les relations de cause à effet entre ce que nous faisons et les résultats que nous obtenons”. Le dossier comprend également un aperçu des enjeux globaux et perspectives locales du développement durable présenté par Ali Harbi, consultant/gérant du cabinet de conseil AHC consulting. Considérant le développement durable comme un enjeu de gouvernance, Ali Harbi souligne que la démultiplication des initiatives en matière de développement durable a amené progressivement le débat sur les enjeux de gouvernance. Il s’est rapidement avéré que sans un schéma de gouvernance, les initiatives en matière de développement durable restaient isolées, à faible impact et à caractère activiste ou philanthropique. Le dossier s’est clôturé par un article qui traite de l’Institut algérien de normalisation (Ianor). En plus de nombreuses informations sur l’institut comme les grands métiers de l’Ianor, son fonds documentaire, sa banque de données unique et son service d’information et de recherche, l’article met en évidence la nécessité de s’aligner sur les normes internationales qui s’avère indispensable pour améliorer significativement la compétition de nos entreprises. En plus du dossier, l’Aniref Voice est revenu en détail sur le séminaire régional de Béchar organisé par l’Agence en novembre 2013, portant sur les nouveaux arcs industriels et le développement local. On y trouve également une présentation des potentialités de la wilaya de Béchar et une fiche technique du nouveau parc industriel de Béchar qui s’étend sur 187 ha. Ce parc s’inscrit dans le cadre du programme des 42 nouveaux parcs industriels prévu par les pouvoirs publics.