Scroll To Top
FLASH
  • Espagne : une fourgonnette percute la foule à Barcelone (Médias)

blog / ACTUALITÉS

Bienvenue dans la grande famille AYC !

©D.R.

Pour sa 18éme Edition, le programme Algerian Youth Camp ou encore le camp de la jeunesse algérienne pose ses valises à Bouira .Cette édition a été marquée par la diversité culturelle et identitaire de ses participants, au total 21 wilayas étaient au rendez-vous où cette fois l’équipe AYC avait choisis le thème « développement personnel & développement durable »

AYC est le rendez-vous d’une quarantaine de jeunes algériens âgés entre 18 et 30 ans actifs dans le milieu associatif et événementiel et œuvrant pour un monde meilleur à travers le partage de valeurs essentiels tels que l’humanité, le respect d’autrui et la citoyenneté.

Le programme AYC aborde des formations et ateliers constructifs autour de la négociation, la prise de parole en public, ou le travail d’équipe. En outre c’est aussi l’occasion pour ces jeunes amoureux du savoir de partager leurs idées et leurs pensées par le biais de débats riches et intenses guidés par des formateurs issus des précédentes éditions de ce même programme.

Pour cette édition, le développement durable était à l’honneur, il était question de sensibiliser les participants aux problèmes dont souffre notre planète actuellement et aux alternatives possibles aux énergies fossiles, le programme AYC s’est achevé par la concrétisation de son objectif principal, à savoir la mise en œuvre de projets sociaux fait par les participants eux-mêmes, ces derniers se sont démarqués par leurs sens de l’innovation et leur créativité en s’inspirant des 17 objectifs du développement durable établis lors de la COP 20, après avoir eu conscience de la gravité de la situation dans laquelle l’humanité se trouve. On a pu assister à titre d’exemple, à la naissance d’une entreprise citoyenne œuvrant pour le bien de la société et non pour son portefeuille, ou encore un projet de changement durable à zéro Dinar basé sur la sensibilisation sociale à travers le bouche à oreille cherchant ainsi à ancrer dans nos vies la rationalité à travers la consommation durable des biens et services, pour partir vers une production durable, écrasant au passage toute trace de gaspillage.

Autre que l’aspect technique et formateur, l’impact qu’a l’AYC sur ses participants reste de loin la plus grande particularité du programme. En effet, au fur et à mesure que les jours passent, des liens très forts se tissent entre les membres, au bout du programme l’évidence même est incontestable qu’une famille est née, les participants rentrent chez eux les yeux qui brillent et le cœur rempli d’espoir, se promettant de se revoir le plus tôt possible.

Notre équipe a pu réunir le témoignage de B.Lotfi, ex participant de plusieurs éditions de l’AYC, venu tout droit de Constantine, l’antique Cirta où il a été témoin de l’essor du programme dès sa première édition : « ça nous a toujours été compliqué de raconter le AYC et de transmettre ce qu’on ressens… Quand on voit l’envergure qu’a pris le programme depuis sa première édition en 2013, on comprends que la philosophie made in « Algerian Youth Camp » vient au bon moment, offrir à la jeunesse algérienne l’occasion de se découvrir, de partager, et de quitter le camp remplie d’espoir et d’optimisme. C’est LE rendez-vous à ne pas rater ».

Ryan TORCHE

Elite-Club (ESGCI)/Rédaction Numérique de « Liberté ».

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER