Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

blog / ACTUALITÉS

Le diable ne s’habille pas toujours en Prada…

©D.R.

Arrivée sur Netflix le 21 avril dernier, Girlboss, créée par Kay Cannon (30 Rock, Pitch Perfect) et produite par Charlize Theron est très librement inspirée --Comme un disclaimer nous le rappelle au début de chaque épisode-- de la vie de l’entrepreneure Sophia Amoruso, créatrice du site de vente en ligne de vêtements vintage Nasty Gal.  

En 2003, Sophia Marlowe (Britt Robertson) déniche une veste de motard qu'elle achète 9 dollars, décide de la revendre sur eBay pour se faire un peu d'argent. C'est le début de sa success story.

La première saison du show s’étale sur 13 épisodes (le chiffre magique de Netflix) d’une trentaine de minutes chacun. Une bouchée pour les sériephiles boulimiques.

 Aimé

- L’interprétation de Britt Robertson ; (Under The Dome , À la poursuite de demain ) c’est elle qui tient la série sur ses épaules, elle  apportant au  personnage de Sophia, de la fraîcheur et une bonne énergie, l’actrice brise ainsi son image de poupée jusqu’ici trop sage.                                        

- La nostalgie des années 2000 :
Regarder Girlboss, c'est plonger 10 ans en arrière, on prend plaisir à déambuler dans les rues de San Francisco des années 2000

- Une bande-originale énergisante qui enchantera les plus "nostalgiques" d'entre nous. La musique du show est un pur produit des années 1990 et 2000, exemples avec TKO, du groupe new-yorkais Le Tigre, Je veux te voir de Yelle ou encore Rebel Girl du groupe punk rock Bikini Kill.

Pas aimé

-Le personnage de Sophia ; la créatrice et les productrices ont choisi de montrer un personnage sans tabou et donc, forcément cru, un poil vulgaire...  qui oscille entre moments de pure délire, d’égoïsme insupportable, et de pudeur touchante. Un portrait un peu surjoué,  caricatural  et bruyant, que les scénaristes passent trop de temps à nous vendre, au final on a du mal à avoir de l’empathie pour cette anti- héroïne.

-Le personnage interprété par Johnny Simmons. Il s’avère être antipathique même quand le scénario ne le prévoit pas.

Et certains  autres personnages secondaires inutiles qui ne servent presque pas l’histoire.

- Une accumulation de clichés inutiles sans aucune raison autre que nous situer dans le temps, et pour bien nous rappeler que nous sommes autour de 2003. Nous avons, un vieux Macbook, dont l'écran ressemble à un gros bonbon, des téléphones portables qui n'ont rien de "smart"  et des références grasses et forcées.

Un manque cruel de fond, une écriture superficielle, une paresse limite frustrante, gâchent cette réalisation au potentiel pourtant présent mais mal exploité. On aurait aimé approfondir plus la création du fameux site de vente en ligne.

Son titre accrocheur, son petit ton désinvolte, sa coolitude de façade et l’interprétation de Britt Robertson ne compensent pas la vacuité du show. On reste en surface tout au long des 13 épisodes.

À éviter….Sauf, si vous n’avez absolument rien à binge-watcher.

 

Nina SAHRAOUI

Blogueuse à la Rédaction Numérique de "Liberté" 

"Atteinte de sériephilie aigüe, et d’une ambition, assez inquiétante pour mon temps de sommeil et ma vue, de vouloir sans cesse renouveler les frontières de ma curiosité télévisuelle, en m’engloutissant des séries de façon boulimique."

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER