Scroll To Top

blog / ACTUALITÉS

Le Hate Watching: la série Famous in Love

©D.R.

Après avoir donné naissance à Pretty Little Liars, la chaîne câblée américaine Freeform vient de mettre au monde: Famous in Love, un soap-opera orienté teenage.

Adaptation du roman du même nom de Rebecca Serle, la série suit l’immersion d’une jeune étudiante ingénue dans la célébrité hollywoodienne lorsqu’elle devient le lead féminin du film Locked, un blockbuster adulescent, dans la même veine que Twilight.

L’étudiante, Paige Townsen est incarnée par Bella Thorne une ancienne star Disney ; qui est poussée par sa colocataire à participer avec elle à l’audition organisée pour un prochain blockbuster. Paige sera bien évidemment retenue et va se retrouver propulsée dans l’univers impitoyable d’Hollywood…

©D.R.

Des airs de telenovela

Une plongée dans le monde people, imagée par le triangle amoureux du show où, Paige devient l'objet de l'affection de ses deux collègues sur le tournage, sans compter ses sentiments ambigus pour son colocataire.

Paige réussira-t-elle à concilier sa carrière d'actrice hollywoodienne avec ses études d'économie à l'université ? On a vu mieux comme storyline.

Vous l'aurez compris, le scénario est….comment dire ; prévisible, convenu et superficiel.

Un concentré de clichés en série

Famous in Love se prend un peu trop au sérieux alors qu’elle enchaîne les clichés, les acteurs sont tellement stéréotypés, on pourrait croire que c’est assumé.                                                    Alors, nous avons ; Rainer (Carter Jenkins) le  beau gosse musclé, fils de la productrice du film, alcoolique qui n’a jamais rencontré son père puisque sa mère lui a menti pendant vingt-trois ans. Nous avons également Jake (Charlie DePew), le meilleur-ami-petit-copain-on sait-pas-trop de Paige. Quant à Cassie (Georgie Flores), elle est la meilleure amie jalouse! Et enfin, Paige, la bonne élève, qui essayera d’allier son nouveau métier, ses études à l’université  et ses relations amicales-amoureuses.

Le casting, s’il est beau à regarder, – les abdos des acteurs sont nettement plus marqués que leur  charisme – n’est pas vraiment  plaisant à voir jouer, tellement il n’y a aucune finesse dans le jeu de chacun.

Plaisir coupable

Une production un peu cheap, une réalisation trop classique, des prestations peu convaincantes...  Famous In Love est  typiquement la série guilty pleasure qu’on regarde un peu tiraillé. Le genre de divertissement qu’on aime moquer, mais vers lequel on revient quand même (sans vraiment savoir pourquoi) et dont on ne tire aucune fierté à dire qu’on l’a regardé.

Envie de vous faire un peu violence ? Vous savez ce qui vous reste à faire….

PS : la seule star gratifiée d’un caméo se trouve être Ryan Phillippe… voilà voilà.

Nina SAHRAOUI

Blogueuse à la Rédaction Numérique de "Liberté" 

"Atteinte de sériephilie aigüe, et d’une ambition, assez inquiétante pour mon temps de sommeil et ma vue, de vouloir sans cesse renouveler les frontières de ma curiosité télévisuelle, en m’engloutissant des séries de façon boulimique."

 

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER