Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

blog / ACTUALITÉS

Les nouvelles séries les plus attendues de la rentrée 2017: À vos claviers…ou télécommandes !

©D.R.

Si la rentrée est souvent synonyme de déprime, elle signifie aussi ; du renouveau côté séries ! Outre nos éternels shows, de nouvelles pépites s’invitent dans notre quotidien de binge-watcher. Parmi les dernières créations figurent Dynasty, Young Sheldon, Mindhunter, et The Mayor. Quelques titres qui pourraient capter votre attention pour les prochains mois.

Passage en revue des réjouissances à venir.

« YOUNG SHELDON »

Alors que The Big Bang Theory  entamera sa 11e saison à la rentrée, la chaîne CBC lancera également un spin-off ; Young Sheldon. Le titre ne laisse aucune place au doute, nous allons remonter dans l’enfance de Sheldon Cooper. 

La série prendra place en 1989 dans un Texas ultra-conservateur... et suivra donc  le petit génie, joué par l’impressionnant Iain Armitage (Big Little Lies)  alors qu’il fait son entrée au lycée. Le tout est raconté en voix off par un Sheldon adulte.  

Quant au reste du casting, il s’agira de retrouver Zoe Perry (Grey’s Anatomy, Private Practice) en maman poule farfelue et Lance Barber.

« ALIAS GRACE»

Vous avez été conquis par la série The Handmaid’s Tale ? Vous allez être séduit par Alias Grace, la seconde adaptation d’un roman de Margaret Atwood, cette fois par Netflix.

Inspirée d’une histoire vraie, la série suit Grace Marks, une jeune servante irlandaise, accusée du meurtre de son employeur et de sa gouvernante, en 1843 à Toronto, puis exonérée du crime 30 ans plus tard (même si des doutes subsistent sur sa culpabilité).

La première bande annonce instaure une ambiance suffocante. Nous retrouvons,  une fois de plus, un des thèmes de prédilection de l’autrice; la place de la femme au sein d’une société patriarcale.

Alias Grace, se dote d’un casting alléchant avec dans le rôle-titre ; Sarah Gadon, on retrouve également la star de True Blood ; Ana Paquin ou encore le réalisateur David Cronenberg.

 Le show sera proposé comme une mini-série et ne devrait comporter que six épisodes.

« THE GIFTED »

Portée par le patron des X-Men au cinéma ; Bryan Singer, la nouvelle série Marvel, The Gifted, suit la famille Strucker dont les enfants découvrent tout à coup leurs pouvoirs. En conséquence, ils se retrouvent obligés de fuir le gouvernement qui s’intéresse à leur cas et tente de les enfermer.

Le casting se compose de visages bien connus de la petite lucarne dont Stephen Moyer (True Blood), Amy Acker (Person of Interest) et Natalie Alyn Lind (Gotham).

Ça arrive le 2 octobre sur la FOX !

« DYNASTY »

La fiction kitschissime des 80s renait de ses cendres.  Entre le côté trash et le côté plus soap, Dynasty se veut fidèle au show d'origine, en suivant le même scénario que son aînée, mais adieu les épaulettes, et les vestes multicolores de Joan Collins, place à la modernité et à la jeunesse.  

PS : rassurons-nous, les crêpages de brushings seront toujours au programme.

« MINDHUNTER »

Le réalisateur David Fincher (Seven, Zodiac, Gone Girl), retourne derrière la caméra pour les deux premiers épisodes de la série Mindhunter, inspirée du best seller des deux anciens profilers J. Douglas et M. Olshaker : Mind Hunter : Inside FBI’s Elite Serial Crime Unit.

La série suit, en 1979, deux agents du FBI qui étudient les serial killers et les interviewent dans le but de résoudre des meurtres en cours. Le  trailer promet un résultat fascinant et oppressant. La première saison se composera de 10 épisodes.

« STAR TREK: DISCOVERY »

Cinquante ans après sa première diffusion à la télévision, "Star Trek" pose à nouveau son vaisseau en septembre sur le petit écran.

La série nous emmènera à bord du Discovery dix ans avant l'histoire originale, il s’agit donc d’un prequel et non d’un reboot. L'occasion pour les néophytes de découvrir les origines de la saga.

Créée par Bryan Fuller (Hannibal), la série sera emmenée par la Walking Dead Sonequa Martin-Green et Michelle Yeoh, qui devraient nous offrir une sacrée balade dans les étoiles.                                                                                                                                                                        

« The Mayor»                                           

Le jeune rappeur Courtney Rose (Brandon Micheal Hall) se présente aux élections municipales de sa petite commune californienne juste pour créer le buzz et promouvoir sa musique. Mais, malgré son manque d’intérêt pour le poste, il se fait élire.

Aidé de sa mère et de ses amis, Courtney va devoir surmonter son orgueil démesuré pour assumer ses nouvelles fonctions.

Un scénario qui nous rappelle quelque peu l’ascension de Donald Trump alors qu’il n’avait jamais fait de politique par le passé.

«THE CROSSING»             
Une petite ville côtière américaine est témoin de l’arrivée de centaines de réfugiés, mais seule une quarantaine survit. On apprend qu'ils sont Américains et qu'ils sont les victimes d'une guerre... qui n'a pas encore lieu. En effet, ces voyageurs temporels viennent du futur. Est-ce que leur histoire est vraie ? Quel complot se cache derrière tout ça ?

Un pitch de départ qui éveille la curiosité. 

 
« THE GOOD DOCTOR »

Freddie Highmore (Bates Motel ) va enfiler une blouse blanche, pour incarner Shaun Murphy ; un médecin autiste, souffrant du syndrome d'Asperger, qui rejoint un prestigieux hôpital de Boston.

Mais là où il excelle en médecine, il manque en interaction sociale, les enjeux vont être de taille pour  lui, car il éprouve des difficultés à s'intégrer à l'équipe.

Pourquoi ça donne envie ? Parce que, c’est le créateur de Dr House ; David Shore, qui nous offre The Good Doctor.

 

Nina SAHRAOUI

Blogueuse à la Rédaction Digitale de "Liberté" 

"Atteinte de sériephilie aigüe, et d’une ambition, assez inquiétante pour mon temps de sommeil et ma vue, de vouloir sans cesse renouveler les frontières de ma curiosité télévisuelle, en m’engloutissant des séries de façon boulimique."

 

 

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER