Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Formation professionnelle à BÉjaÏa

16 nouvelles spécialités à partir de cette année

L’électronique fait partie des nouvelles spécialités diplômantes. ©D. R.

Elles concernent les secteurs de l’agriculture, l’artisanat, l’électronique et l’hôtellerie.

“La rentrée de la Formation professionnelle prévue le 24 septembre prochain s’annonce sous de bons auspices dans la wilaya de Béjaïa. Tout est fin prêt pour recevoir les stagiaires”, a indiqué, avant-hier, Louhi Rachid, le directeur de la formation et de l’enseignement professionnels (DFPE) de la wilaya de Béjaïa lors d’une conférence de presse. La préparation de cette rentrée s’est faite, selon notre interlocuteur, sur tous les niveaux, à savoir les ressources humaine, le matériel et les équipements technico-pédagogiques. Sa préparation a fait l'objet, signalera M. Louhi, d’un plan de formation, qui est le fruit des travaux du conseil des formateurs, qui prend en compte pour son élaboration les évolutions de la nomenclature des spécialités, les besoins en compétence émanant des secteurs économique et social et les moyens disponibles dans le secteur. “Ce plan de formation est examiné et validé par le conseil de coordination après avoir suscité les besoins des secteurs stratégiques suivant les spécificités de la wilaya et les représentants des opérateurs économiques”, précise-t-il. L’offre de formation globale de la session du 24 de ce mois est estimée alors à 13 235 places entre formations diplômantes et formations qualifiantes, réparties sur 10 dispositifs de formation. Les nouvelles spécialités prévues pour cette rentrée, indique le directeur, sont au nombre de 16, dans diverses branches allant du niveau 1 au niveau 5 entre l’agriculture, l’artisanat, l’électronique, l’hôtellerie, etc. En outre, la Direction de la formation offre pour la première fois une formation dans les métiers de pêche (ramendeur, marin pêcheur…) en coordination avec la Direction de la pêche. Cette formation sera dispensée par le CFPA de Toudja. “Les services de la DFPE ne ménageront aucun effort pour l’exploitation des potentialités de formation existantes au niveau de notre wilaya à l’effet d’accompagner la nouvelle politique économique où les demandes des secteurs stratégiques requièrent notre priorité comme l’agriculture, l’hôtellerie, l’industrie et le bâtiment”, déclare M. Louhi à cet effet. À titre indicatif, le secteur a programmé des formations dans différents métiers pour cette rentrée au profit de ses partenaires économiques. Sont programmés un effectif de 2361 apprenants dans le tourisme et l’artisanat, 717 apprenants dans l’agriculture, 2000 apprenants dans le bâtiment et 3091 apprenants dans l’industrie. “Nous avons tous les moyens pour répondre à toutes les demandes de formation et nous avons les moyens nécessaires pour mener notre politique”, soutient Louhi Rachid. Et d’ajouter : “Nous continuerons à faire des efforts afin d’élever la compétence de nos formateurs pour assurer une meilleure formation.” Par ailleurs, l’INSFP Sahli-Mohand-Cherif de Sidi-Aïch, devenu un centre d’excellence en agroalimentaire, a signé une convention de partenariat dans ce domaine avec 15 entreprises et elle est validée par le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels. À signaler que le secteur vient de recevoir, selon son directeur, le feu vert de sa tutelle pour le recrutement de 60 agents formateurs.

L. OUBIRA


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER