Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Campagne labours-semailles à Drâa El-Mizan

3 060 hectares de culture céréalière comme objectif

© D. R.

La région de Draâ El-Mizan confirme, d’année en année, sa vocation et surtout sa première place en matière de culture céréalière dans la wilaya de Tizi Ouzou.  Après avoir réussi, durant la saison dernière, à étendre la superficie emblavée à 2860 hectares, un objectif de 3060 hectares à emblaver est fixé pour la saison qui vient de débuter. 

Tout en expliquant que la saison labours-semailles a déjà commencé dans les trois communes qui composent la subdivision de Draâ El-Mizan, depuis la fin du mois d’août, même si officiellement, cette campagne n’a débuté que le premier octobre, la subdivisionnaire agricole dans cette région, Mme Saliha Belfadel, a expliqué que “pour cette saison, un nouvel objectif de 3060 hectares à emblaver pour les différentes espèces de céréales est fixé”. 

cette responsable, c’est un objectif facile à atteindre car l’an dernier les agriculteurs ont déjà réussi à atteindre l’objectif des 2860 hectares à emblaver. “Au quinzième jour du lancement de cette campagne, nous avons constaté que 1500 hectares ont été déjà labourés. Les labours se poursuivent. D’ici la fin octobre, on aura atteint cet objectif avant de passer à la deuxième phase, à savoir l’ensemencement”, a-t-elle souligné. 

 Pour le moment, a-t-elle relevé, il n’y a aucune contrainte parce que le parc agricole est suffisant ainsi que les autres moyens dont ont besoin les céréaliculteurs.  Aussi, a-t-elle souligné “avec toutes les facilités accordées à nos agriculteurs en matière d’engrais et de semences par la CCLS (coopérative des céréales et légumes secs) de Draâ Ben- Khedda où est ouvert le guichet unique, ils sont nombreux à investir dans cette filière d’autant plus que ces dernières années, nous n’avons pas connu de stress hydrique”, a-t-elle estimé. 

Pour rassurer davantage les agriculteurs des trois communes relevant de sa subdivision, à savoir Frikat, Aïn Zaouia et Drâa El-Mizan, Madame Belfadel  a promis que les agents de vulgarisation agricole dépendant de sa subdivision seront mobilisés pour assurer l’accompagnement et que des journées de vulgarisation agricole seront organisées durant toute la saison. Mais pas que cela, a-t-elle encore développé. Les demandes de crédit Rfig, dit-elle, sont en cours à la CCLS avec la collaboration de la Caisse régionale de la mutualité agricole (CRMA) et la Banque  algérienne du développement rural (BADR).
 

O. Ghilès 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER