Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Activités de la sûreté de la wilaya de Tizi Ouzou

407 opérations coup-de-poing effectuées et 74 personnes écrouées

© D.R.

Durant tout le mois de juillet, les différents services de la Sûreté de la wilaya de Tizi Ouzou ont effectué 407 opérations coup-de-poing et traité 218 affaires judiciaires pour lesquelles 181 individus ont été présentés au parquet, dont 74 mis en cause ont été placés en détention préventive. Au chapitre des affaires relatives aux crimes et délits contre les personnes, on a enregistré 96 affaires ayant impliqué 116 personnes, dont 14 ont été présentées au parquet qui a mis en détention préventive 5 individus, alors qu’une personne a été laissée en liberté provisoire et 8 autres ont été citées à comparaître. En matière de crimes et délits contre les personnes, 38 affaires ont été traitées et ont mis en cause 52 personnes dont 33 ont fait l’objet de présentation au parquet qui a placé 10 personnes en détention préventive tandis que 4 autres ont été placées sous contrôle judiciaire, 8 laissées en liberté provisoire et 11 autres ont été citées à comparaître. Les services de la police judiciaire ont élucidé 17 affaires dans le volet inhérent au chapitre de la législation des stupéfiants et substances psychotropes dans lesquelles ont été mises en cause 40 personnes. Sur 37 individus présentés au parquet, 23 ont été placés en détention préventive, 2 autres sous contrôle judiciaire et 10 cités à comparaître. Concernant les crimes et délits contre la chose publique, les services de police ont traité 45 affaires ayant mis en cause 69 personnes, dont 19 ont été présentées au parquet et 6 d’entre elles ont été mises en détention préventive, tandis que 3 autres ont été placées sous contrôle judiciaire et 10 personnes ont été citées à comparaître. Au sujet des atteintes aux bonnes mœurs, la police a élucidé 6 affaires dans lesquelles ont été impliquées 13 personnes, dont 6 ont été placées en détention préventive. Aux infractions économiques et financières, 16 affaires ont impliqué 17 personnes, mais seules 4 ont fait l’objet de présentation au tribunal qui a placé deux d'entre elles sous contrôle judiciaire et deux autres ont été laissées en liberté provisoire. Dans le cadre de la criminalité urbaine, sur les 407 opérations coup-de-poing effectuées dans 315 points sensibles des grandes villes, 4338 personnes ont été contrôlées et 65 d’entre elles ont été présentées au parquet pour divers délits, soit une pour port d’arme prohibée, 17 pour détention de stupéfiants, 15 faisant l’objet de recherches, 3 pour séjour illégal et 26 autres pour délits divers. Au total, 25 individus ont été placés en détention préventive. Dans le volet de la sécurité publique, les services de police ont enregistré 64 accidents dans lesquels deux personnes ont trouvé la mort et 71 autres blessées. Pas moins de 23 véhicules ont été mis en fourrière, 346 permis de conduire retirés et 1228 contraventions dressées. Enfin, au volet de la police générale et de la réglementation, le bilan fait état de 6 propositions de fermeture de débits de boissons, de l’exécution de 8 arrêtés de fermeture de débits de boissons alcoolisées, de deux arrêtés de fermeture, tous commerces confondus, de 85 contrôles et suivis de débits de boissons, 3 sorties avec la commission de surveillance et de 79 contrôles et suivis de divers commerces.


O. Ghilès


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER