Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

L’Algérie profonde

BRÈVES de Médéa

©D. R.

5 000 bottes de paille parties en fumée
Plus de 5 000 bottes de paille ont été la proie des flammes, mercredi après-midi, suite à un violent incendie qui s’est déclaré dans une aire de stockage de foin située au lieudit Beni-Maaloum, commune de Bouskène, 65 km à l’est du chef-lieu de wilaya.  La maîtrise du sinistre par les agents de la Protection civile qui a duré plus de 2 heures, a permis d’éviter la propagation des flammes à la superficie forestière et aux habitations situées à proximité du lieu de l'incendie.  

M. EL BEY

Un apport de 12 000 m3 d’eau attendu
Après un été caractérisé par une pénurie d’eau dont le rationnement a beaucoup éprouvé les foyers, l’arrivée imminente des eaux provenant du transfert du quota réservé précédemment à l’agglomération de Berrouaghia à partir du barrage Ghrib d’Aïn Defla est accueillie avec beaucoup de soulagement par les habitants du chef-lieu de wilaya qui  compte pas moins de 300 000 âmes. L’acuité du problème de manque d’eau a contraint les responsables du secteur des ressources en eau et de l’administration de la wilaya, à axer leurs efforts sur l’accélération du rythme des travaux de raccordement lancés depuis quelques mois déjà. D’ailleurs, les visites du chantier des travaux de transfert ont été multipliées par les différents responsables concernés dont celles effectuées dernièrement par le wali et le secrétaire général de la wilaya. L’annonce de la mise en service du raccordement vers la fin du mois en cours a été donnée à l’issue de la visite des travaux de transfert par le wali qui s’est rendu, mardi dernier, à la station de pompage située à Oued Aïssi dans la commune de Ben Chicao à 16 km du chef-lieu de wilaya. Désormais, la ville de Médéa et son pôle urbain ainsi que quelques autres communes ne connaîtront plus de pénurie d’eau, quand on sait que leur approvisionnement se fera d’une manière régulière avec un apport quotidien de 12 000 m3 pouvant même être porté à 14 000 m3. La sortie du wali sur le site de la station de pompage d’Aïn Aïssa lui a permis de constater de visu l’état d’avancement des travaux et donner des orientations aux services concernés afin de procéder aux essais sur les canalisations avant le début de l’opération de pompage.

M.-E. B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER