Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Algérie Profonde

Bréves du Centre

LAGHOUAT : Plusieurs projets de développement à Tadjemout et Aïn Madhi
 Plusieurs projets de développement ont été réceptionnés et d’autres relancés dans les communes de Tadjemout et Aïn Madhi (Laghouat). Il s’agit notamment du lancement en chantier de 754 lots sur les 800 dont a bénéficié la commune de Tadjemout dans le cadre de l’habitat rural, tandis que viennent d’être achevées les études concernant 150 lots urbains, a-t-on appris des responsables de ces deux collectivités. Dans cette même localité, une tranche de 100 unités de logement de type public locatif est également réceptionnée. Des logements raccordés à l’électricité en attendant le parachèvement de leur raccordement au reste des réseaux divers (eau, assainissement, gaz). Quant à la commune de Aïn Madhi, capitale des Tidjanes, il est attendu l’attribution à leurs bénéficiaires de 200 logements de type public locatif, entièrement viabilisés, ont fait savoir les responsables de la collectivité. Une bibliothèque rurale devrait y entrer très prochainement en exploitation. Un institut des cadres des affaires religieuses y sera également réceptionné selon la même source, avant la fin de l’année en cours. En sus du renforcement de la dynamique du tourisme religieux dans cette région, cet institut est appelé à former l’encadrement religieux pour diverses régions du pays. Dans le même cadre, le pavillon d’hébergement de l’auberge de jeunes Ali-Boumekouas sera mis à contribution dans l’accueil des visiteurs de la région, notamment les adeptes de la confrérie Tidjania.
BOUHAMAM AREZKI

GHARDAÏA : Plusieurs ksour relookés
 Pas moins de 2 654 anciennes bâtisses, classées comme habitations précaires ou menaçant ruine, ont fait l'objet de travaux de réhabilitation et d'étaiement dans la wilaya de Ghardaïa. Une enveloppe financière de plus de 1,7 milliard de dinars a été investie pour ces opérations de réhabilitation qui ont touché l'ensemble des communes de la vallée du M’zab, a-t-on indiqué. Les communes de Daya Ben-Dahoua, Ghardaïa, Guerrara, Berriane, et Bounoura, en ont  bénéficié. Pour la réhabilitation des bâtisses affectées ou menaçant ruine, une stratégie participative a été adoptée. Il est question de sauvegarder et valoriser ce patrimoine architectural et d'œuvrer ensemble à trouver des solutions visant à rendre vie à ces chefs-d’œuvre architecturaux.
BOUHAMAM AREZKI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER