Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Ouadhias (Tizi Ouzou)

Coup d’envoi de la fête de la robe d’Iwadhiyen

Exposition de robes kabyles traditionnelles. © D.R.

L’événement se veut une occasion propice pour promouvoir la robe traditionnelle des Ouadhias, connue non seulement dans la région, mais aussi dans tout le pays, voire même à l’étranger.

Le coup d’envoi de la 3e édition de la fête de la robe kabyle d’Iwadhiyen, appelée populairement “Tijihlit Iwadhiyen”, a été donné mercredi dernier et s’étalera jusqu’au 31 juillet. Cette fête tant attendue dans la région a planté son décor somptueux à l’école des Frères-Tifrani du chef-lieu des Ouadhias (25 km au sud de Tizi Ouzou). Tout comme les deux éditions précédentes, celle-ci est organisée par l’APC et l’APW de Tizi Ouzou. Le lancement de cet événement, qui se veut surtout une occasion propice de promouvoir la robe traditionnelle des Ouadhias, connue non seulement dans toute la région mais aussi à travers tout le pays, voire même à l’étranger, a été officiellement effectué par le P/APC en présence du P/APW et des autorités civiles et militaires de la localité. Pour le premier jour, ils étaient environ quarante exposants venus participer à ce rendez-vous. En plus des couturières, d’autres artisans ont marqué de leur présence cet important rendez-vous de l’artisanat local, entre autres des bijoutiers, des potiers et des spécialistes de gâteaux traditionnels. “C’est la troisième année consécutive que nous organisons cette fête, bien que nos moyens ne soient pas conséquents. Nous avons pu rassembler une quarantaine d’exposants qui sont venus présenter leurs produits, tout en saisissant l’opportunité de les vendre. Pour le dernier jour, nous avons programmé un défilé de mode de robes kabyles. Au terme de cette manifestation, il est prévu d’honorer tous les participants qui ont contribué au plein succès de cette grande fête populaire”, nous dira Hassina Ammouche, représentante de l’APC des Ouadhias et membre du comité d’organisation. De son côté, un élu à l’APC nous expliquera que “l’organisation de cet événement ne fera qu’encourager, d’une part, la promotion de cet habit traditionnel, notamment en cette période de fêtes familiales, et d’autre part, pour motiver davantage toutes ces jeunes couturières qui ont repris les destinées de ce métier ancestral afin de le sauver de la déperdition”, tout en rappelant que la plupart des couturières exercent chez elles et manquent de moyens financiers et logistiques. “J’ai ouvert un atelier avec mes propres moyens. Mon objectif est d’apprendre à toutes ces jeunes filles les techniques de la confection de la robe d’Iwadhiyen dont les motifs sont nombreux. Je vous dirais que ce n’est pas facile d’écouler notre produit tant qu’il n’y a pas un créneau bien organisé. D’ailleurs, nous butons énormément sur ce problème. D’autre part, il faut savoir que les prix des accessoires utilisés dans ce métier ne sont pas stables et coûtent très cher, notamment en été, c’est pourquoi de nombreux citoyens, qui ignorent tous ces problèmes, estiment que les prix de vente sont excessifs”, nous affirme l’une des exposantes. Du côté des visiteurs, il nous a été donné de constater sur place qu’ils sont venus nombreux pour découvrir d’autres styles et de nouvelles collections de robes kabyles de l’été 2017. Enfin, il est à souligner que le prix de la robe varie entre 4000 et 50 000 DA, selon la qualité du tissu, de la broderie et la richesse des motifs berbères.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER