Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Techniques de production agricole

La problématique des milieux salins en débat à Oued Souf

©D. R.

La ferme de démonstration de production de semence “Arfiane’’ de la daïra de Djamaâ relevant de l’Institut technique de développement de l’agriculteur saharienne (ITDAS) a organisé, lundi dernier, une journée de démonstration au profit des agriculteurs de la région d’Oued Righ sous le thème “Les techniques de production adaptés dans un milieu salin et la valorisation des eaux de drainage”. Pour rappel, cette ferme a été éditée par les Français en 1932 comme une maison d’agriculture. Elle fait partie de cinq fermes de démonstration de l’Institut technique de développement de l’agriculture saharienne ITDAS, située dans la vallée d’Oued Righ qui regroupe près de 50 oasis. Selon Halima Khaled, ingénieure en agronomie et cadre à la ferme “Arfiane’’, “l’eau est l’élément essentiel dans l’agriculture et comme l’Algérie est comptée parmi les pays les plus pauvres en cette matière précieuse, donc son économie s’impose. Les agriculteurs de la région d’Oued Righ bénéficient de l’eau d’irrigation à partir des forages collectifs. Mais cette quantité d’eau n’est pas suffisante pour l’irrigation de toutes les palmeraies. En plus le partage (à tour de rôle) dure très longtemps (15 jours et plus). La solution donc est l’exploitation de ces quantités énormes d’eau de drainage évacuées dans le canal’’. Elle ajoute : “Et pour réduire le taux de salinité de l’eau du forage qui est environ de 6 g/litre, l’ITDAS en collaboration avec le ACSAD (Centre arabe des zones sèches et les régions arides) a introduit des cultures qui s’adaptent au milieu salin telles que Susbania, blé tendre (Acsad 899 et Acsad 969) et orge 176. Ces cultures ont donné de bons rendements en contribuant à réduire efficacement le taux de la salinité des eaux des forages.’’

A. D.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER