Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Sa visite a été annulée à la dernière minute

Le faux bond de Hassan Marmouri

 Décidément, le coup d’envoi de la saison touristique saharienne, prévu pour le 1er octobre courant à partir de la capitale de l’Ahaggar, se fera sans le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Hassan Marmouri. En effet, le premier responsable de ce secteur, attendu sur des charbons ardents par les tour-opérateurs qui nourrissent depuis sept longues années la relance effective du tourisme saharien, aurait repoussé sa visite dans la wilaya. Pour cause d’incompatibilité d’agenda, la visite a été ainsi reportée à une date ultérieure non encore déterminée, a-t-on appris d’une source auprès de la wilaya. Celle-ci affirme qu’aucun changement n’est apporté au programme de la visite qui devait conduire le ministre à plusieurs endroits touristiques, dont Tissilatine, la maison de l’artisanat et l’école pilote de taille de pierres précieuses et semi-précieuses. Le ministre devait se rendre à l’hôtel Tahat pour donner le coup de starter des travaux de réaménagement de cette infrastructure d’hébergement avant de se rendre au camp des Touareg et à l’hôtel Caravansérail dans la cité Assoro. La mise en service de l’hôtel Tidekelt, dans la wilaya déléguée d’In Salah, est aussi au menu de cette visite devant durer deux jours, précise la même source.  

                                                                              
    R. K.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER