Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Tipasa

Le secteur de l’éducation renforcé

©D. R.

Le dernier conseil de la wilaya élargi aux P/APC, présidé par le wali de Tipasa, Moussa Ghellai, a été consacré aux préparatifs de la rentrée scolaire et des saisons automnale et hivernale. Le compte-rendu présenté par la direction de l’éducation fait état des infrastructures scolaires qui seront réceptionnées dans les trois paliers durant la rentrée scolaire 2017/2018. On relève que dans le cycle primaire, trois groupes scolaires nouveaux seront fonctionnels dans  les communes d’Ahmer El-Aïn, Bou-Ismail et Damous.
Dans ce palier, on dénombre 79 407 élèves dont 923 nouveaux inscrits, 8 310 en préscolaire et 206 élèves inscrits en langue tamazight. Le wali a déploré la mauvaise coordination des services dans la mise en œuvre de la carte scolaire et une planification à l’emporte-pièce en citant l’exemple de l’école primaire de Douaouda réalisée en 2008 demeurée fermée faute d’élèves, qu’il a fallu réhabiliter pour la remettre en service. Un autre établissement n’ouvrira pas ses portes bien qu’il  soit livré dans la commune de Hadjout car il est destiné à accueillir les élèves résidants dans une cité dont les logements n’ont pas encore été attribués. On apprend également que le secteur de l’éducation bénéficiera de 5 nouvelles cantines dans les communes de Messelmoune, Merad, Attataba, Tipasa et Chaiba.
Par ailleurs des opérations de réfection ont touché 30 écoles primaires sur les 301 existantes, et concernent les aménagements divers et l’étanchéité. Dans ce registre, le wali a instruit la directrice de l’éducation en collaboration avec les subdivisionnaires et les responsables locaux de sillonner tous les établissements scolaires pour vérifier l’état de l’éclairage, de l’AEP et des sanitaires à l’effet d’accueillir les élèves dans les meilleures conditions possibles. Il a ordonné  au directeur de l’administration locale d’arrêter la situation physique des travaux d’aménagements à effectuer dans les écoles en prévision de la rentrée scolaire. La rénovation du mobilier scolaire détérioré, confiée aux centres de formation professionnels, a été concluante. À ce titre, 5 CFPA ont été mobilisés pour réparer plus de 1 500 tables scolaires. Le deuxième palier, qui accueillera 52 524 élèves dont 2 046 nouveaux, sera renforcé par la réception de 3 CEM dans les communes de Bou-Ismail, Larhat et Fouka, en plus de l’utilisation du lycée site Bakora à Cherchell qui sera transformée provisoirement en CEM.

R. R.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER