Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Ils ont fermé l’accès à la direction de l’emploi

Les chômeurs de Tamanrasset durcissent le ton

L’entrée de la direction de l’emploi bloquée par les chômeurs. © Rabah Kareche/ Liberté

Les promesses sans lendemain des responsables de l’emploi de la wilaya et l’opacité des procédés de recrutement adoptés les ont poussés à exprimer leur désarroi.

Depuis jeudi dernier, ils ont dressé un mur en parpaing bloquant complètement l’accès à la direction de l’emploi avant de fermer le bureau de l’Anem qui, selon les protestataires rencontrés sur place, devenu “un office de business”. Cette action signifiant que le ton des plaisanteries n’est plus de saison a été ainsi menée pour dénoncer l’absence de transparence  dans les précédentes opérations d’embauche et les conditions imposées pour le recrutement au profit des sociétés implantées sur le territoire de la wilaya.
Tout en réclamant plus d’équité en matière de placement et de distribution des offres d’emploi, les protestataires ont affiché un mécontentement à peine contenu quant  au mauvais comportement du responsable de l’Alem qui leur avait “manqué de respect” lors de la toute dernière rencontre, regrette l’un des protestataires en fustigeant le silence coupable du wali de Tamanrasset qui, semble-t-il, n’aura pas pris les choses au pied de la lettre car aucune initiative, décrient-ils, n’a été prise de sa part pour instaurer le dialogue ou encore relancer le débat autour des véritables problèmes soulevés. “Nous entamons notre 12e jour de protestation, aucun responsable de la wilaya n’a pris le soin de se déplacer sur le lieu du sit-in, ne serait-ce que pour écouter les revendications des chômeurs. Les autorités locales gardent le silence et le dialogue avec les protestataires plus que jamais déterminés à faire valoir leurs droits tarde à s'instaurer.” Ces jeunes mécontents accusent les responsables de l'Agence de l'emploi de “népotisme et de favoritisme” dans les toutes dernières opérations d’embauche, lesquelles sont, d’après eux, entachées d’irrégularités et ne reposent sur aucune règle ni loi régissant l’emploi dans le grand Sud, notamment celles privilégiant le recrutement des autochtones.
Évoquant le système électronique Wassit destinés au traitement des demandes d’emploi, les jeunes chômeurs démentent formellement les déclarations des officiels et trouvent que c’est “une supercherie de trop”. Pour eux, ce système présenté comme solution miracle à la transparence tant réclamée par les demandeurs d’emploi “offre aux responsables de l’agence locale de l’emploi le moyen de justifier les passe-droits et les dossiers validés sous la table”. Rétorquant à ces allégations, un employé de l’Alem de Tamanrasset a expliqué que ce système est destiné à faciliter la médiation entre l’offre d’emploi exprimée par les employeurs et la demande, selon des techniques de rapprochement à travers l’intégrité des données par des référentiels en particulier la Nomenclature algérienne des métiers et emplois (Name). Cette nomenclature, élaborée par l’Anem en partenariat avec le service public de l’emploi français (Pôle-Emploi), vise notamment l’instauration d’un langage commun à même de faciliter le rapprochement entre l’offre et la demande d’emploi, de permettre d’identifier les besoins en formation pour mieux répondre aux attentes du marché de travail et d’élargir les filières professionnelles accessibles aux personnes confrontées à la mobilité professionnelle.                 

   RABAH KARECHE 

 



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER