Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Polyclinique d’El-Bayada (El-Oued)

Les employés montent au créneau

Rassemblement, mardi dernier, du personnel de la polyclinique d’El-Bayada © Rabah Karèche

Ils ont investi la rue pour s’insurger contre la décision de transfert de deux employés de l’administration, d’un médecin et de nombre de sages-femmes et d’infirmières vers le nouveau service de maternité des 1300-Logements du pôle universitaire, au chef-lieu de wilaya.

Les employés de la polyclinique de la cité du 1er-Novembre, Moudjahid-Bachir-Elbilal, dans la commune d’El-Bayada (wilaya d’El-Oued), reviennent à la charge à la faveur d’un autre rassemblement de protestation. Ils ont investi la rue avant-hier pour s’insurger encore une fois contre la décision portant transfert de deux employés de l’administration, d’un médecin et de nombre de sages-femmes et d’infirmières de leur établissement vers le nouveau service de maternité des 1300-Logements du pôle universitaire, au chef-lieu de wilaya.

En arborant plusieurs écriteaux sur lesquels on pouvait lire “Nos femmes sont en danger”, “Le fonctionnement du pôle universitaire ne devrait pas se faire à nos dépens”, “Non au transfert de nos compétences médicales”, les protestataires ont dénoncé l’“autoritarisme” de l’administration locale, qui aura opté pour des solutions de facilité afin de mettre en service de nouvelles infrastructures sanitaires au détriment des anciennes structures opérationnelles. 

Les employés mécontents réitèrent ainsi leur revendication relative à l’annulation de ces détachements et transferts irréfléchis, eu égard à la charge de travail enregistrée quotidiennement au service des urgences de la polyclinique en question, particulièrement au service de maternité qui, selon des informations recueillies auprès d’un responsable local, aura enregistré un peu plus de 3000 nouvelles naissances l’année dernière.

Mêmes problèmes, mêmes exigences, les employés de cet établissement sanitaire donnent un ultimatum au directeur de la santé et de la population de la wilaya d’El-Oued pour qu’il se ravise en annulant sa décision qui n’obéit à aucune logique sanitaire, a-t-on maugréé. Faute de quoi, ils menacent de paralyser ce secteur et d’observer une grève illimitée, a-t-on averti. 

 

 


RABAH KARÈCHE


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER